haut
Logo CMM

Communiqué de presse

La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) accueille positivement le budget présenté aujourd’hui par le ministre des Finances du Québec, M. Éric Girard, qui appuiera le Grand Montréal dans ses efforts pour se développer de façon durable

La CMM salue le budget du gouvernement qui appuiera résolument le développement durable du Grand Montréal

Montréal, le 10 mars 2020 – La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) accueille positivement le budget présenté aujourd’hui par le ministre des Finances du Québec, M. Éric Girard, qui appuiera le Grand Montréal dans ses efforts pour se développer de façon durable.

La mairesse de Montréal et présidente de la CMM, Mme Valérie Plante, souligne que le budget présenté par le ministre des Finances est globalement très positif pour la CMM, notamment parce qu’il répond à plusieurs demandes touchant l’environnement et le transport collectif : « Nous accueillons avec beaucoup d’enthousiasme l’appui financier de 50 M$ du gouvernement pour la Trame verte et bleue. En matière de transport collectif, l’inscription de trois nouveaux projets au PQI, à Montréal, à Laval et sur la couronne Sud, indique par ailleurs que le gouvernement est résolument engagé sur la voie de la mobilité durable. C’est un pari audacieux qui, à terme, modifiera l’aménagement des villes du Grand Montréal et la façon dont nous nous déplacerons. Mais en matière d’habitation, des sommes beaucoup plus importantes auraient toutefois été nécessaires pour augmenter l’offre de logement social et abordable, et contrer la pénurie actuelle»

Le budget prévoit une contribution financière de 50 M$ du gouvernement pour la Trame verte et bleue. Cette contribution s’ajoute à celle équivalente de la CMM et de ses municipalités pour réaliser des projets d’acquisition et de mise en valeur des milieux naturels qui totaliseront plus de 150 M$ au cours des cinq prochaines années. Il s’agit d’une des grandes mesures prévues au Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) de la CMM pour que la population ait un meilleur accès aux espaces verts de la région.

En matière de transport, le budget prévoit la réfection de plusieurs infrastructures routières importantes au cours des prochaines années. Mais c’est surtout en matière de transport collectif que les interventions les plus structurantes sont annoncées. Ainsi, en plus du projet structurant de transport collectif électrique dans les axes du boulevard Taschereau et de la ligne jaune à Longueuil qui étaient déjà au PQI, trois nouveaux projets y apparaissent : celui pour relier l’Est, le Nord-Est et le Sud-Ouest de Montréal au centre-ville; celui pour prolonger le REM vers le centre de Laval et relier l’Est et l’Ouest de Laval; et celui pour relier le REM sur la Rive-Sud afin de desservir le secteur de Chambly. Ces projets contribueront à augmenter la part modale du transport collectif qui doit atteindre 35 % d’ici 2031.

Au chapitre du logement social, le budget prévoit une somme de 150 M$ pour débloquer les unités déjà annoncées dans les programmations AccèsLogis Québec antérieures. Il s’agit d’une déception puisque la CMM demande des sommes suffisantes pour pouvoir réaliser au moins 2 000 nouvelles unités annuellement sur son territoire. Une somme de 147 M$ est en outre prévue pour la reconduction du programme de Supplément au loyer.

En matière de développement économique, le budget propose une série de mesures qui viseront à accroître la productivité par le biais de l’éducation et de l’innovation. En ce qui concerne l’éducation, le gouvernement prévoit des investissements additionnels pour améliorer la réussite éducative des jeunes et pour favoriser la diplomation à l’enseignement supérieur et le rapprochement des établissements avec leur milieu. Pour stimuler l’innovation, le gouvernement prévoit une série de mesures dirigées vers les entreprises, dont notamment un nouveau crédit d’impôt à l’investissement et à l’innovation, le C3i. Ces mesures répondent à des préoccupations importantes de la CMM, qui mène actuellement des travaux visant à élaborer un nouveau Plan métropolitain de développement économique (PMDE) pour la période 2021-2030.

En environnement le budget annonce une somme de 6,2 G$ pour la mise en œuvre de la politique-cadre d’électrification et de lutte contre les changements climatiques. Plusieurs mesures importantes pour l’électrification du transport automobile, des industries et des bâtiments permettront d’atteindre les objectifs de réduction de 37,5 % des émissions de GES par rapport à 1990.

Le gouvernement consacrera par ailleurs près de 475 M$ pour diverses mesures pour atténuer les risques en matière d’inondation. Près de 30 M$ seront également consacrés pour développer les connaissances en matière de cartographie des zones à risque d’inondation.

À propos de la Communauté métropolitaine de Montréal

Créée le 1er janvier 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal est un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe 82 municipalités, où résident 3,9 millions de personnes réparties sur plus de 4 360 km carrés. La Communauté exerce des compétences dans les domaines de l’aménagement du territoire, du développement économique, du logement social, du transport en commun et de l’environnement.

 

– 30 –

Renseignements :

Marie-Claude Forget
Conseillère en communication et consultations publiques
Communauté métropolitaine de Montréal
514 350-2550
mforget@cmm.qc.ca

Rechercher