haut
Logo CMM

Plan métropolitain de gestion
des matières résiduelles | PMGMR

Page traitant du Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles | PMGMR. Les objectifs, orientations, mesures et mécanismes de suivi.

Le Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles (PMGMR) permet de planifier la gestion des matières résiduelles pour les 82 municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal ainsi que Saint-Placide et L’Épiphanie.

Devant les enjeux croissants liés à la gestion des déchets dans le Grand Montréal, il est essentiel de revoir notre cycle de consommation pour qu’il soit plus respectueux de l’environnement. C’est dans cette optique que la CMM propose, avec ce plan 2024-2030, une vision fondée sur la réduction à la source et misant sur le déploiement de 42 mesures variées, favorisant notamment le recyclage, la valorisation, l’économie circulaire, la récupération et la revente.

0
%
Taux de recyclage des matières recyclables à atteindre d'ici 2030
0
%
Taux de recyclage des matières organiques à atteindre d'ici 2030
0
%
Recycler ou valoriser 70 % des résidus de construction, de rénovation et de démolition
75
%
Taux de recyclage des matières recyclables à atteindre d'ici 2030
70
%
Taux de recyclage des matières organiques à atteindre d'ici 2030
70
%
Recycler ou valoriser 70 % des résidus de construction, de rénovation et de démolition

Pour une gestion des matières résiduelles cohérente à l’échelle du Grand Montréal

Ce plan répond aux trois enjeux principaux énoncés dans la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, ainsi qu’aux objectifs du Plan d’action 2019-2024 découlant de la Politique et de la Stratégie de valorisation de la matière organique du gouvernement du Québec. Il permet ainsi d’assurer une gestion cohérente et efficace des matières résiduelles à l’échelle du Grand Montréal.

5 principaux objectifs

  • Réduire de 10 % la quantité de matières résiduelles générées (kg/pers./an);
  • Abaisser à 425 kg/pers./an la quantité de matières résiduelles éliminées pour tous les secteurs;
  • Recycler 75 % du papier, du carton, du verre, du plastique et du métal;
  • Offrir la collecte des matières organiques dans l’ensemble des municipalités et des habitations;
  • Allouer l’équivalent de 2 % des montants dépensés en gestion des matières résiduelles à la tenue d’activités d’information et de sensibilisation à l’intention de toutes les clientèles.

6 orientations

  • Réduire les quantités de matières à éliminer, dans le respect de la hiérarchie des 3RV-E, contribuant ainsi à l’atteinte de l’objectif gouvernemental;
  • Recycler les matières recyclables, contribuant ainsi à l’atteinte de l’objectif gouvernemental tout en tenant compte du transfert de responsabilité de la collecte sélective;
  • Recycler les matières organiques, contribuant ainsi à l’atteinte de l’objectif gouvernemental;
  • Recycler et valoriser les autres matières, dont les résidus de construction, de rénovation et de démolition, contribuant ainsi à l’atteinte de l’objectif gouvernemental;
  • Mobiliser la société civile, les industries, les commerces et les institutions quant à l’importance de participer aux activités de réduction à la source, de récupération, de recyclage et de valorisation des matières résiduelles;
  • Reconnaître l’autonomie régionale, planifier et assurer l’implantation des installations nécessaires au traitement des résidus ultimes sur le territoire métropolitain.

42 mesures

Le PMGMR 2024-2023 comporte 42 mesures pour atteindre ces objectifs, dont 30 relèvent de la responsabilité des municipalités et 12 de la CMM. Parmi celles-ci, mentionnons :

  • Interdire la distribution de sacs d’emplettes de toute épaisseur et de certains articles à usage unique;
  • Encadrer la distribution des imprimés publicitaires en adoptant un système d’adhésion volontaire;
  • Implanter la collecte des matières organiques dans les habitations de plus de huit logements et les institutions.

Ces mesures sont détaillées dans le Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles (PMGMR).

Conformité des installations

Toute municipalité qui envisage l’implantation ou la modification d’une installation de gestion des matières résiduelles sur le territoire d’application du PMGMR doit obtenir un avis de la CMM. Celle-ci analysera ces projets afin d’assurer leur conformité avec les orientations et les objectifs du PMGMR.

Mécanismes de suivi

Afin de s’assurer de l’atteinte des objectifs du PMGMR, la CMM publie périodiquement un bilan.

Le dernier bilan, qui couvre la période 2017-2021, peut être consulté ici.

PMGMR 2024-2030
(PDF – 13 Mo)
Plan métropolitain de gestion
des matières résiduelles | Adopté – En vigueur le 1er janvier 2024
En savoir plus
Trousse média 2024
(PDF – 3 Mo)
Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles
En savoir plus
Rapport de suivi 2023
(PDF – 855 Ko)
Mise en œuvre des mesures
du PMGMR 2023
En savoir plus
Bilan 2017-2022 du PMGMR
(PDF – 582 Ko)
Bilan 2017-2022 du Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles 2017-2024
En savoir plus
RECHERCHER