haut
Logo CMM

Plan directeur
du Réseau vélo métropolitain

Page traitant du Plan directeur du Réseau vélo métropolitain

 Le présent plan directeur détermine le Réseau vélo métropolitain. Outre le Sentier cyclable et pédestre entre Oka et Mont-Saint-Hilaire, le Réseau vélo métropolitain comporte 70 axes totalisant près de 1 600 km. Le plan directeur identifie également les objectifs et les cibles visés pour l’horizon 2031, ainsi qu’un cadre de mise en œuvre.

 

Le vélo dans le Grand Montréal

En Amérique du Nord, le Grand Montréal se positionne, avec Vancouver, au 5e rang des régions métropolitaines présentant la plus forte proportion de navetteurs utilisant le vélo pour se rendre au travail (1,8 %), derrière les régions de Portland (2,4 %), d’Ottawa (2,2 %), de San Francisco (2 %) et de Sacramento (1,9 %).

Actuellement, les voies cyclables sur le territoire du Grand Montréal s’étendent sur plus de 2 200 km et représentent la totalité des différents réseaux cyclables locaux, des circuits cyclables régionaux, auxquels s’ajoutent les 360 km de la Route verte, un itinéraire cyclable qui relie différentes régions du Québec. La région métropolitaine compte plusieurs sentiers et réseaux cyclables à vocation récréotouristique.

La proximité d’une piste cyclable est par ailleurs l’un des avantages dont bénéficient les résidants des municipalités du Grand Montréal. Ainsi, à l’échelle de la région métropolitaine, les deux tiers des logements sont situés à 300 mètres et moins d’une voie cyclable, la moitié à 200 mètres et moins.

0
%
des logements du Grand Montréal sont situés à moins de 300 mètres d'une piste cyclable et 50% à moins de 200 mètres
0
e
rang des régions nord-américaines pour sa part des navetteurs utilisant le vélo comme principal mode de transport pour se rendre au travail
0
e
Montréal se classe au 2e rang en Amérique du Nord et au 20e rang mondial des métropoles cyclables
66
%
des logements du Grand Montréal sont situés à moins de 300 mètres d'une piste cyclable et 50% à moins de 200 mètres
5
e
rang des régions nord-américaines pour sa part des navetteurs utilisant le vélo comme principal mode de transport pour se rendre au travail
2
e
Montréal se classe au 2e rang en Amérique du Nord et au 20e rang mondial des métropoles cyclables

5 grands objectifs

  • Positionner, d’ici 2031, le Grand Montréal au premier rang des régions cyclables d’Amérique du Nord;
  • Mettre en place, à l’horizon 2031, un réseau vélo métropolitain qui met en valeur les atouts du territoire du Grand Montréal;
  • Devenir une destination vélo récréotouristique incontournable du nord-est de l’Amérique du Nord;
  • Développer l’intermodalité et la complémentarité du réseau vélo métropolitain avec les transports collectifs;
  • Réduire les barrières naturelles et anthropiques à la pratique du vélo par des aménagements vélo et la consolidation du réseau de navettes fluviales.

Critères généraux

Le Réseau vélo métropolitain sera :

  • Cyclable d’un bout à l’autre et accessible aux cyclistes de tous niveaux. Il constituera un équipement attrayant pour l’ensemble des citoyens du Grand Montréal et des touristes;
  • Continu, permettant le franchissement du fleuve, des rivières et des barrières anthropiques (autoroutes, voies ferrées) en tout confort et en toute sécurité. Il mettra en lien les principaux secteurs habités avec les espaces verts et bleus, les secteurs historiques et patrimoniaux et les équipements de nature métropolitaine;
  • Connecté et complémentaire aux réseaux cyclables locaux et à la Route verte. Cette connectivité multipliera les itinéraires alternatifs et permettra des déplacements plus efficaces.

Mise en œuvre

La Communauté entend contribuer à la mise en œuvre du Plan directeur du Réseau vélo métropolitain en partenariat avec le gouvernement du Québec, les municipalités du territoire du Grand Montréal, l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) et les organismes publics de transport collectif (OPTC), ainsi que les partenaires en mobilité durable, dont Vélo Québec.

À des fins de planification des travaux, une segmentation de chacun des axes a été définie en s’assurant de l’homogénéité de chacun des segments. Une segmentation a également été faite aux limites municipales, permettant aussi la présentation des données par municipalité. Le lecteur trouvera en annexe les fiches descriptives détaillées des interventions proposées sur les axes métropolitains. Ces fiches serviront de référence aux partenaires et lors de la mise en place du Réseau vélo métropolitain.

Au total, le financement nécessaire pour la mise en place du Réseau vélo métropolitain, dont la gestion des emprises relève des municipalités, est estimé à 700 M$, soit :

  • 50 M$ pour la mise à niveau de voies cyclables existantes;
  • 650 M$ pour l’aménagement de nouveaux tronçons cyclables.
PMAD
Plan métropolitain
d'aménagement et de développement
En savoir plus
Plan directeur
(PDF – 46 Mo)
Réseau vélo
métropolitain
horizon 2031
En savoir plus
Carte
(PDF – 8,33 Mo)
Réseau cyclable
du Grand Montréal
Recto
En savoir plus
Carte
(PDF – 8,3 Mo)
Réseau cyclable
du Grand Montréal
Verso
En savoir plus

Rechercher