haut
Logo CMM

Actualité métropolitaine

La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) appuie l’arrondissement de L’Île-Bizard—Sainte-Geneviève dans ses démarches auprès du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques afin qu’un statut de paysage humanisé soit accordé au secteur ouest de l’île Bizard en vertu de la Loi sur la conservation du patrimoine naturel

Obtention du statut de paysage humanisé : la CMM appuie L’Île-Bizard

La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) appuie l’arrondissement de L’Île-Bizard—Sainte-Geneviève dans ses démarches auprès du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques afin qu’un statut de paysage humanisé soit accordé au secteur ouest de l’île Bizard en vertu de la Loi sur la conservation du patrimoine naturel.

Paysage humanisé de L’Île-Bizard-Sainte-Geneviève

Photo : ©AirImex, 2010

Une fois inscrit au Registre des aires protégées, ce paysage humanisé contribuera à accroître la superficie d’aires protégées du Grand Montréal et à atteindre ainsi l’objectif du PMAD, soit de protéger 17 % du territoire métropolitain d’ici 2031. Un tel statut constituerait un outil de reconnaissance complémentaire dans le cadre du développement du Grand parc de l’Ouest, qui couvrira une importante partie de L’Île-Bizard et de l’ouest de l’île de Montréal.

Un paysage humanisé est une aire protégée constituée sur un territoire habité, dont l’état d’origine a été modifié par l’activité humaine, mais qui demeure en harmonie avec la nature. C’est un territoire qui présente des qualités remarquables et où la conservation de la biodiversité particulière dépend de la poursuite des activités qui en sont à l’origine et qui y sont toujours pratiquées.

Ce type d’aire protégée est très répandu en Europe, mais encore absent au Québec. Le territoire du secteur ouest de L’Île-Bizard serait le premier paysage humanisé au Québec, ce qui pourrait permettre à d’autres secteurs du territoire métropolitain d’obtenir ce même statut.

Rechercher