haut
Logo CMM

Actualité métropolitaine

Cette initiative, prévue au Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles (PMGMR), a pour but de soutenir les municipalités du Grand Montréal qui souhaitent aller de l’avant avec un tel projet et de contribuer ainsi à atteindre l’objectif de recycler 60 % des matières organiques produites sur le territoire métropolitain

La CMM adopte un programme pour financer des projets de collecte des matières organiques dans les habitations multilogements

Le conseil de la CMM a approuvé aujourd’hui la mise en place d’un programme métropolitain destiné à financer le déploiement de projets-pilotes visant l’implantation de la collecte des matières organiques dans les habitations de plus de huit logements, et ce, dans chacun de cinq secteurs géographiques – Montréal, Laval, Longueuil, la couronne Nord et la Couronne Sud.

Cette initiative, prévue au Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles (PMGMR), a pour but de soutenir les municipalités du Grand Montréal qui souhaitent aller de l’avant avec un tel projet et de contribuer ainsi à atteindre l’objectif de recycler 60 % des matières organiques produites sur le territoire métropolitain.

Grâce au déploiement de ces projets-pilotes, la CMM disposera en effet de nouvelles informations et de données pertinentes qui lui permettront d’identifier des pistes de solution pour faciliter et orienter l’implantation ou l’amélioration de la performance de la collecte à trois voies dans les habitations multilogements.

Une enveloppe budgétaire de 350 000 dollars a été allouée pour la réalisation des projets qui seront présentés et approuvés par la CMM dans le cadre de ce nouveau programme.

Rappelons que la plupart des municipalités du Grand Montréal offrent déjà la collecte des matières organiques aux résidents des immeubles de huit logements et moins sur la totalité ou sur certaines portions de leurs territoires, mais que la desserte des multilogements est beaucoup moins répandue. Cette situation s’explique par les multiples contraintes qui compliquent la mise en place de la collecte à trois voies, notamment les quantités limitées de matières à collecter et l’espace d’entreposage restreint.

Rechercher

Print Friendly, PDF & Email