haut
Logo CMM

Communiqué de presse

Le maire de Mont-Saint-Hilaire, M. Yves Corriveau, a procédé à l’inauguration de la nouvelle section du sentier du Piémont-du-Mont-Saint-Hilaire aujourd’hui, en présence du maire de Varennes et membre du comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), M. Martin Damphousse, et du directeur du Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire, M. Éric Malka.

Maintenant près de 5 km de sentiers accessibles à la Réserve du Piémont-du-Mont-Saint-Hilaire

Logos partenaires - Réserve du Piémont-du-Mont-Saint-Hilaire

Mont-Saint-Hilaire, le 13 septembre 2021 – Le maire de Mont-Saint-Hilaire, M. Yves Corriveau, a procédé à l’inauguration de la nouvelle section du sentier du Piémont-du-Mont-Saint-Hilaire aujourd’hui, en présence du maire de Varennes et membre du comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), M. Martin Damphousse, et du directeur du Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire, M. Éric Malka.

Inauguration de 5 km de sentiers accessibles à la Réserve du Piémont-du-Mont-Saint-Hilaire
De gauche à droite : David Maneli, directeur associé de la Réserve naturelle Gault; Michel Caron, directeur général de la Caisse Desjardins de Beloeil–Mont-Saint-Hilaire; Martin Damphousse, maire de Varennes et membre du comité exécutif de la CMM; Yves Corriveau, maire de Mont-Saint-Hilaire; Marilyn Nadeau, mairesse de Saint-Jean-Baptiste; Éric Malka, directeur du Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire; Julie Phaneuf, représentante du Groupe Michaudville.
Crédit photo : Ville de Mont-Saint-Hilaire

L’aménagement de cette nouvelle portion de 2,5 kilomètres, réalisé en partenariat avec le Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire, représente un investissement de près de 148 100 $ provenant, à égalité de parts, du gouvernement du Québec, de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et de la Ville de Mont-Saint-Hilaire, dans le cadre du programme de la Trame verte et bleue du Grand Montréal. Cette somme s’ajoute aux investissements de près de 198 270 $ engagés au cours des dernières années par ces mêmes partenaires pour la protection des milieux naturels du piémont.

Maintenant près de 5 kilomètres de sentiers accessibles en Piémont

Dans la dernière année, le sentier du piémont a été prolongé entre la rue des Fées, près du parc de conservation Savoy, et le chemin Rouillard, près du Collège Saint-Hilaire. Ce sentier pédestre, qui s’étend maintenant sur près de 5 kilomètres, permet aux adeptes de la marche et de la course à pied en nature de découvrir les milieux naturels du piémont, de relier différents quartiers de la municipalité et de rejoindre les sentiers de la Réserve naturelle Gault.

Cette nouvelle section a été conçue minutieusement afin que les éléments de la nature soient le moins possible perturbés par les travaux d’aménagement. Un grand soin a été mis dans de nombreux détails pour arriver à un résultat qui favorise la conservation des milieux naturels tout en offrant un accès au Piémont. De plus, l’entrée du chemin Rouillard a été entièrement aménagée et de la signalisation a été installée.

Sentier Piemont du Mont-Saint-Hilaire

Réserve naturelle du Piémont : protéger des milieux naturels et offrir un accès à la nature

Il y a près de 25 ans, lorsque la Ville de Mont-Saint-Hilaire a acquis le terrain du Foyer Savoy pour bloquer un développement immobilier et protéger l’habitat du faucon pèlerin, celle-ci était loin de se douter que cela marquerait le début d’un rêve : celui de faire du piémont du mont Saint-Hilaire un important réseau d’aires protégées diversifié, connecté et accessible.

Ce grand rêve, appellé « Viens faire le tour », a bénéficié du soutien de Desjardins, de l’Université McGill, d’Hydro-Québec, de la Fondation de la faune, de la municipalité de Saint-Jean-Baptiste, de l’entreprise Michaudville ainsi que de celui d’Environnement et Changement climatique Canada par l’entremise du Programme d’intendance de l’habitat des espèces en péril. Il est également important de souligner la contribution et le dévouement indéfectible des donateurs, des milliers de bénévoles et de grands partenaires.

Grâce à tous ces partenaires, au fil des ans, près de 8 millions de pieds carrés de milieux naturels ont été protégés à jamais (ce qui équivaut à la superficie d’environ 105 terrains de soccer), des milieux naturels ont été restaurés et plusieurs kilomètres de sentiers ont été aménagés.

Citations

« L’inauguration du sentier du Piémont est le résultat d’une collaboration et d’un travail exceptionnels entre le gouvernement du Québec, la CMM, le Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire et la Ville. Nous sommes fiers de permettre à la collectivité ainsi qu’aux générations futures de profiter de cet espace naturel qui favorisera leur bien-être physique et psychologique. C’est avec enthousiasme que je vous invite à découvrir ce projet d’aménagement admirable! », a mentionné le maire de Mont-Saint-Hilaire, Yves Corriveau.

« Ce qui est incroyable dans ce grand projet, qui a débuté il y a maintenant 25 ans, c’est qu’il est presque impossible d’imaginer les innombrables appuis, dons, heures de bénévolat, autorisations, acquisitions de milieux naturels, subventions et coups de pelles qu’il aura fallu pour qu’il voie le jour. La liste est certainement plus longue que le sentier! Et donc, même si on ne peut nommer et remercier tous ces gestes et gens, j’espère que chacune des organisations et des personnes qui a contribué à l’avancement du projet sera fière et heureuse d’aller le marcher. On y est arrivé! », a souligné le directeur du Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire, Éric Malka.

« Ce nouveau sentier contribuera à accroître encore la valeur de ce joyau qu’est le mont Saint-Hilaire. Il offrira non seulement aux citoyens et aux visiteurs un accès privilégié au piémont, mais il permettra également de prévenir la dégradation de ses milieux naturels en canalisant la circulation. C’est grâce à de tels projets et à nos efforts conjoints que la Trame verte et bleue du Grand Montréal se concrétise en un réseau récréotouristique d’envergure, qui contribue à la fois à protéger et à mettre en valeur nos milieux naturels au bénéfice de la population », a déclaré Martin Damphousse, maire de Varennes et membre du comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal.

À propos de la Ville de Mont-Saint-Hilaire

Mont-Saint-Hilaire est une ville de près de 19 000 citoyens. Ville de nature, d’art et de patrimoine, elle est fière de ses valeurs de développement durable, qu’elle manifeste notamment en protégeant et en préservant ses milieux naturels. Mont-Saint-Hilaire est aussi un lieu incontournable de l’activité artistique et touristique de la Vallée-du-Richelieu et possède un riche patrimoine historique et culturel.

À propos du Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire

Le Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire est un organisme de bienfaisance à vocation de conservation créé en 1972 et représentant désigné (UNESCO) pour le territoire de la Réserve de Biosphère. Il a pour mission de protéger, restaurer et encourager la découverte des milieux naturels de la Réserve de biosphère du mont Saint-Hilaire et d’œuvrer à créer des collectivités dynamiques, viables et plus naturelles. Nous aspirons à ce que la Réserve de biosphère du mont Saint-Hilaire soit un territoire constitué d’un important réseau d’aires protégées diversifié, connecté et accessible où les collectivités s’investissent pour créer un milieu de vie inspirant, viable et riche de nature. Pour en savoir plus, visitez le www.centrenature.qc.ca.

À propos de la Trame verte et bleue du Grand Montréal

La Trame verte et bleue est un réseau récréotouristique qui protège et met en valeur les milieux naturels, les paysages et le patrimoine bâti du Grand Montréal, au bénéfice des citoyens. Financés par la Communauté métropolitaine de Montréal, le gouvernement du Québec et les municipalités, les multiples projets de la Trame favorisent le transport actif et collectif, et contribuent notamment à maintenir la biodiversité, à atténuer les impacts des changements climatiques, à améliorer la qualité de vie des citoyens et à renforcer l’attractivité de la région métropolitaine.

– 30 –

RENSEIGNEMENTS

Ville de Mont-Saint-Hilaire
Services aux citoyens et communications
communications@villemsh.ca

Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire
Geneviève Poirier-Ghys
Responsable de la conservation et des communications
genevieve@centrenature.qc.ca

Communauté métropolitaine de Montréal
Julie Brunet
Conseillère en communication
julie.brunet@cmm.qc.ca

Logo Trame verte et bleue

Rechercher

Print Friendly, PDF & Email