haut
Logo CMM

Communiqué de presse

La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, et la mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), Mme Valérie Plante, ont annoncé aujourd’hui l’entrée en vigueur du règlement de contrôle intérimaire (RCI) 2022-96 concernant la protection des milieux naturels.

Le gouvernement du Québec et la CMM annoncent l’entrée en vigueur du RCI sur les milieux naturels

Montréal, le 16 juin 2022 – La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, et la mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), Mme Valérie Plante, ont annoncé aujourd’hui l’entrée en vigueur du règlement de contrôle intérimaire (RCI) 2022-96 concernant la protection des milieux naturels. Cette annonce survient à la suite de la transmission de l’avis de conformité aux orientations gouvernementales en aménagement du territoire par la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest.

Ce règlement ajoute 12 367 hectares (ha) de milieux naturels à ceux déjà identifiés dans le Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) de la CMM, ce qui porte à 53 435 hectares la superficie du Grand Montréal faisant désormais l’objet de mesures de conservation. Cela représente au total 22,3 % du territoire métropolitain, soit l’équivalent de l’île de Montréal au complet.

Rappelons que ce RCI a été adopté par la CMM le 28 avril dernier, afin d’accélérer la protection des milieux terrestres et humides d’intérêt, notamment ceux abritant des espèces menacées telles que la rainette faux-grillon de l’Ouest. Il s’agit d’un geste historique qui s’inscrit dans la lutte aux changements climatiques qui requiert des actions concrètes pour accroître la résilience de la région, préserver l’équilibre des écosystèmes et la biodiversité, répondre aux demandes des citoyens et assurer un avenir viable aux générations futures.

Soulignons enfin que le RCI est, en vertu de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, une mesure temporaire et préventive qui précède une éventuelle modification ou révision du PMAD.

Citations

« Le gouvernement du Québec et les acteurs de la CMM sont des alliés en matière de protection de l’environnement. Quand on pense à nos projets communs comme ceux de la Trame verte et bleue, au transport collectif et à la décontamination des sols, nous avons des exemples concrets de nos actions concertées qui permettent à la métropole de jouer un rôle de leader en matière environnementale. Avec l’approbation par notre gouvernement du règlement de contrôle intérimaire sur la protection des milieux naturels de la CMM, nous avons une preuve supplémentaire de l’engagement commun de nos gouvernements à s’attaquer de front aux défis environnementaux. »

– Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

« Notre gouvernement travaille chaque jour en étroite collaboration avec les organismes municipaux pour favoriser l’aménagement de milieux de vie qui répondent aux besoins de la population, tout en préservant et en mettant en valeur nos milieux naturels. En ce sens, l’entrée en vigueur du règlement de contrôle intérimaire de la CMM rejoint la vision de notre gouvernement notamment déployée dans le cadre de la toute première Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire qui a été lancée récemment. »

– Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation

« Chaque hectare protégé sur le territoire québécois fait une différence pour assurer la conservation de nos milieux naturels d’intérêt, notamment les milieux humides, qui nous offrent des services écologiques d’importance. Je me réjouis donc de l’entrée en vigueur de ce règlement, car il permettra assurément d’accélérer la protection de nombreux milieux naturels. Bravo à tous pour le travail accompli dans cet important dossier. C’est tout le Québec qui en bénéficiera. »

– Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval

« Les milieux naturels jouent un rôle fondamental dans notre bien-être et les 82 municipalités de la CMM ont décidé de poser un geste fort pour les préserver. Ce règlement nous permettra de faire des gains notables en termes de superficie et de rassurer la population, de plus en plus préoccupée par la situation et les impacts du réchauffement de la planète. C’est un succès collectif dont nous pouvons être fiers et je suis persuadée que d’autres territoires s’en inspireront pour protéger leurs milieux naturels et leurs espaces verts. »

– Valérie Plante, mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal

À propos de la Communauté métropolitaine de Montréal

Créée en 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) est un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe 82 municipalités, soit 4,1 millions de personnes réparties sur un territoire de plus de 4 370 km2. La CMM exerce notamment des compétences dans les domaines de l’aménagement du territoire, du développement économique, du logement social, du transport en commun et de l’environnement.

 

– 30 –

Renseignements :

Julie Brunet
Conseillère en communication
Communauté métropolitaine de Montréal
514 350-3445
julie.brunet@cmm.qc.ca

Catherine Boucher
Attachée de presse
Cabinet de la ministre déléguée aux Transports
et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal
418 802-6833

Rechercher

Print Friendly, PDF & Email