haut
Logo CMM

Communiqué de presse

Les élus(es) de la table métropolitaine des municipalités rurales de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) se sont réunis mardi pour une première séance de travail depuis les élections municipales du 7 novembre.

La table métropolitaine des municipalités rurales reprend ses travaux

Montréal, le 16 décembre 2021 – Les élus(es) de la table métropolitaine des municipalités rurales de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) se sont réunis mardi pour une première séance de travail depuis les élections municipales du 7 novembre. Cette rencontre a permis de désigner à l’unanimité le nouveau président, M. Sylvain Payant, maire de Saint-Isidore, et le nouveau vice-président, M. Pascal Quevillon, maire d’Oka. Ceux-ci assumeront leur mandat pour les quatre prochaines années. Les élus se sont également entendus sur les actions à prioriser au cours des prochains mois.

« C’est avec beaucoup d’enthousiasme que j’accepte ce mandat de président de la table des municipalités rurales de la CMM. Notre réalité particulière, qui a été reconnue dans le Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD), a mené à la mise en place du programme de compensation pour la protection du territoire agricole. Notre priorité sera de renouveler l’entente de financement de ce programme avec le gouvernement du Québec pour une période de cinq ans », a déclaré le président de la table et maire de Saint-Isidore, M. Sylvain Payant.

Pascal Quevillon, vice-président de la table, abonde dans le même sens : « Ce programme offre aux municipalités rurales de la CMM une compensation pour les revenus qu’elles auraient obtenus si elles avaient continué à augmenter leur croissance foncière. Il est essentiel pour permettre aux municipalités rurales d’offrir des services de proximité, de réaliser des projets structurants tout en continuant de préserver les terres agricoles. »

La table poursuivra également le travail amorcé pour s’assurer que la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) assume ses responsabilités en matière de contrôle des usages dérogatoires en zone agricole. La question du financement des services policiers locaux fera également l’objet des travaux de la table. Sur ces dossiers, les membres entrevoient d’un bon œil les discussions à venir avec le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, la ministre responsable de la région de Montréal et de la Métropole et la CPTAQ.

À propos de la table

La table métropolitaine des municipalités rurales regroupe 19 municipalités du Grand Montréal comptant entre 500 et 23 000 habitants chacune et dont le territoire est composé à 80 % de terres agricoles. Situées dans une région fortement urbanisée, ces municipalités jouent un rôle clé dans le dynamisme économique, culturel et social de la région et dans la protection de ses terres agricoles, qui représentent près de 58 % du territoire de la CMM.

 

– 30 –

Renseignements :
Julie Brunet
Conseillère en communication
514 350-3445
julie.brunet@cmm.qc.ca

Rechercher

Print Friendly, PDF & Email