haut
Logo CMM

Communiqué de presse

La mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) propose des ententes pour développer le transport collectif dans les municipalités locales et régionales contigües au territoire de la CMM
Gestion de l'urbanisation

La CMM propose des solutions pour freiner l’étalement urbain et développer le transport collectif

Montréal, le 4 février 2020 – À la suite d’une rencontre de travail avec des maires et mairesses de la région métropolitaine tenue aujourd’hui, la mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) propose des ententes pour développer le transport collectif dans les municipalités locales et régionales contigües au territoire de la CMM.

Avec ces ententes, la Communauté entend favoriser le développement d’un service de transport collectif efficace pour desservir les navetteurs de ces territoires travaillant sur le territoire de la CMM en fonction des particularités de leur milieu. La meilleure façon de freiner l’étalement urbain est d’offrir des alternatives efficaces à la voiture solo et de densifier l’habitation.

Citations

« Nous allons entreprendre un dialogue avec nos partenaires du pourtour afin de jeter les bases d’une nouvelle collaboration. La solution que nous mettons aujourd’hui de l’avant permettra d’améliorer la mobilité, de diminuer la congestion routière, le temps de déplacement des citoyens et des émissions de gaz à effet de serre : autant d’objectifs auxquels souscrivent les municipalités. »

Valérie Plante, mairesse de Montréal et présidente de la CMM

« Avec le Plan métropolitain d’aménagement et de développement, la CMM travaille à renverser la vapeur. En signant des ententes avec nos partenaires régionaux, nous visons à mettre en place un réseau structurant de transport en commun qui répondra aux besoins de la population de la CMM et des municipalités localisées au pourtour. »

Chantal Deschamps, mairesse de Repentigny

« Au cours des prochains mois, la CMM élaborera une entente type qui fera l’objet d’une démarche de consultation auprès de l’ensemble des partenaires. Il s’agit d’une démarche importante afin de s’assurer que de part et d’autre nous puissions compter sur un service de transport collectif adéquat qui répond aux besoins des citoyens. »

Martin Damphousse, maire de Varennes

« L’enjeu de la mobilité et des transports collectifs suscite des attentes importantes. Nos parcs industriels sont mal desservis par le réseau d’autobus et la congestion routière sur la Rive-Nord métropolitaine est un véritable casse-tête au niveau de la logistique des transports. La priorité, c’est la décongestion des axes routiers sur les couronnes Nord et Sud par des transports collectifs et de la mobilité durable ».

Marc-André Plante, maire de Terrebonne

« Avec la CMM, on s’est donné des critères pour contrer l’étalement urbain. Il faut que ce soit juste pour tout le monde. Aujourd’hui on parle plus de densité et de protection du territoire agricole. Il faut aborder la situation de façon métropolitaine. Les ententes que nous proposons de conclure avec les MRC du pourtour viendront rétablir l’équilibre : il nous faut tous contribuer pour le financement du transport en commun au nom de l’équité. »

Guillaume Tremblay, maire de Mascouche

« Le programme de compensation aux municipalités rurales, déjà annoncé par la CMM, est un exemple de solution novatrice pour gérer autrement le territoire. Le programme appuie financièrement les 19 municipalités rurales de la CMM dont la superficie agricole représente au moins 80 % de leur superficie terrestre totale. Avec ce programme, les municipalités rurales de la CMM obtiennent une reconnaissance à titre de gardiennes du territoire agricole. »

Johanne Beaulac, mairesse de Saint-Philippe

« Saint-Jérôme fait déjà sa part pour freiner l’étalement urbain ainsi que pour financer le transport collectif de la grande région métropolitaine. Notre ville, tout comme la métropole, est confrontée à ses propres enjeux d’étalement urbain et de mobilité et est motivée à trouver des pistes de solution. Pour travailler à réduire le nombre de navetteurs automobiles, Saint-Jérôme désire améliorer l’offre en transport collectif sur son territoire.

Stéphane Maher, maire de Saint-Jérôme

À propos de la Communauté métropolitaine de Montréal

Créée en 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) est un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe 82 municipalités, soit 4 millions de personnes réparties sur un territoire de plus de 4 360 km2. La CMM exerce notamment des compétences dans les domaines de l’aménagement du territoire, du développement économique, du logement social, du transport en commun et de l’environnement.

– 30 –

INFORMATION :

Marie-Claude Forget
Chef d’équipe – Conseillère en communications et consultations publiques
Communauté métropolitaine de Montréal
438 393-1978

Rechercher