haut
Logo CMM

Communiqué de presse

La crise du logement social et abordable s’est aggravée dans le Grand Montréal ces derniers mois, alors que la pandémie a précipité plusieurs ménages dans la précarité et que les loyers continuent d’augmenter de façon importante.

Crise du logement social et abordable : La CMM sonne l’alarme

Montréal, le 15 février 2021 – La crise du logement social et abordable s’est aggravée dans le Grand Montréal ces derniers mois, alors que la pandémie a précipité plusieurs ménages dans la précarité et que les loyers continuent d’augmenter de façon importante. La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) tire à nouveau la sonnette d’alarme et demande au gouvernement du Québec de prévoir des sommes plus substantielles dans son prochain budget pour améliorer la situation rapidement.

« Aux 213 000 ménages locataires à faible revenu qui devaient consacrer 30 % ou plus de leur revenu pour se loger s’en sont ajoutés de nouveaux, qui ont basculé dans la précarité, et d’autres qui se retrouvent maintenant parmi la population itinérante. La récente entente Canada-Québec et l’Initiative pour la création rapide de logements apporteront un peu d’oxygène, mais il faut en faire plus. Le gouvernement du Québec doit investir massivement dans un important chantier national pour préserver le parc de logements sociaux existants et construire de nouveaux logements sociaux et abordables. »

– Valérie Plante, mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal

« Le gouvernement du Québec n’a pas accordé de nouvelle programmation AccèsLogis depuis maintenant deux ans, mais les besoins se sont largement accentués pendant ce temps. Nous sommes très préoccupés par la situation et nous déplorons que des travailleurs soient trop souvent incapables de se loger près de leur lieu d’emploi en raison de l’insuffisance de logements abordables dans de nombreux secteurs du Grand Montréal. »

– Stéphane Williams, maire de Saint-Amable et président de la commission du logement social

Ainsi, dans son mémoire prébudgétaire, la CMM demande au gouvernement du Québec :

  • 300 M$ par année pendant au moins cinq ans pour permettre la réalisation annuelle de quelque 2 700 nouveaux logements AccèsLogis dans le Grand Montréal;
  • 200 M$ annuellement aux travaux de RAM (rénovation, amélioration et modernisation) du parc des HLM publics de la région et de confirmer cette enveloppe pour les trois prochaines années;
  • 15 M$ pour le Grand Montréal sur une base pluriannuelle pour les interventions de soutien communautaire en logement social.

Afin d’appuyer ces demandes, des élus de la CMM ont accepté d’exposer, dans une série de six vidéos, diverses problématiques auxquelles leurs municipalités sont confrontées – souvent depuis plusieurs années, dénonçant du même coup le manque de moyens dont elles disposent pour les régler.

À propos de la Communauté métropolitaine de Montréal

Créée en 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) est un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe 82 municipalités, soit 4 millions de personnes réparties sur un territoire de plus de 4 360 km2. La CMM exerce notamment des compétences dans les domaines de l’aménagement du territoire, du développement économique, du logement social, du transport en commun et de l’environnement.

– 30 –

Renseignements et entrevue :
Julie Brunet
Conseillère en communication
Communauté métropolitaine de Montréal
514 350-3445
julie.brunet@cmm.qc.ca

Rechercher

Print Friendly, PDF & Email