haut
Logo CMM

Communiqué de presse

La CMM prend acte du budget du gouvernement du Québec, mais souligne que les mesures sont insuffisantes pour répondre à la crise de l’abordabilité du logement et soutenir la relance du transport collectif, où des investissements structurants sont nécessaires.

Budget du Québec : des mesures plus structurantes seront nécessaires pour l’habitation et le transport collectif

Montréal, le 21 mars 2023 – La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) prend acte du budget du gouvernement du Québec, mais souligne que les mesures sont insuffisantes pour répondre à la crise de l’abordabilité du logement et soutenir la relance du transport collectif, où des investissements structurants sont nécessaires.

« Les municipalités subissent d’énormes pressions financières. Ce budget montre la volonté du gouvernement du Québec d’agir à court terme pour pallier le manque à gagner en habitation et en transport collectif, mais pour régler définitivement la crise de l’abordabilité du logement et celle du financement du transport en commun des mesures structurantes et des sommes plus substantielles demeurent nécessaires. La CMM fait face à d’importantes poursuites et des défis colossaux en matière de protection des milieux naturels de propriété privée. Le gouvernement doit soutenir les initiatives que nous mettons en place pour protéger et mettre en valeur des milieux naturels, pour freiner la perte de biodiversité, pour lutter efficacement contre les changements climatiques et pour offrir à la population du Grand Montréal plus d’espaces verts. »

– Massimo Iezzoni, directeur général de la Communauté métropolitaine de Montréal

Des milieux de vie complets

À l’instar de la Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire (PNAAT), la CMM mise sur la création de milieux de vie complets et inclusifs dotés d’infrastructures de transport collectif et actif de qualité qui facilitent l’accès aux logements, aux emplois, aux services, aux équipements et espaces publics, comme des écoles et des parcs. Pour y arriver, des mesures structurantes en mobilité active, en transport collectif et en logement social et abordable devront être mises en place. Les investissements supplémentaires prévus dans le budget 2023-2024 du gouvernement du Québec, quoiqu’intéressants, ne présentent pas de changement structurel et ne contribueront pas à freiner l’étalement urbain comme le souhaite la CMM.

Logement social et abordable

Pour une cinquième année de suite, le gouvernement consent des efforts importants pour compléter les unités AccèsLogis qui ont déjà été annoncées avant 2019. Il annonce aussi 1 500 nouvelles unités de logements abordables. Pour la CMM, tout investissement visant le développement de logements sociaux, communautaires et abordables représente un pas dans la bonne direction. Ces mesures sont néanmoins insuffisantes pour répondre à la crise du logement dans le Grand Montréal, alors que la CMM chiffre les besoins à 3 000 nouvelles unités de logement social, communautaire et abordable par année. La Politique métropolitaine d’habitation adoptée en novembre dernier par la CMM insiste d’ailleurs sur la nécessité d’assurer un financement gouvernemental suffisant et prévisible en logement social et communautaire pour répondre aux besoins des ménages plus défavorisés et des personnes ayant des besoins particuliers.

Transport collectif

En ce qui a trait au transport collectif, l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) a demandé de lui octroyer une aide financière de 500 M$ pour la seule région de Montréal, d’identifier des sommes prévisibles pérennes et d’établir un nouveau cadre financier pérenne. Dans son budget 2023-2024, le gouvernement du Québec réserve une somme additionnelle pour l’ensemble de la province de 400 M$ pour soutenir la relance du transport collectif. Ce montant soulagera certainement les finances des sociétés de transport de la région durement éprouvées par les pertes de revenus d’achalandage subies depuis le début de la pandémie. Toutefois, une réforme structurelle du cadre financier du transport collectif continue de se faire attendre pour subvenir à long terme aux coûts d’exploitation et au développement des réseaux. Les attentes sont donc élevées au regard de la tournée de consultation de la ministre des Transports et de la Mobilité durable et des solutions qui devront être rapidement mises en place par la suite.

À propos de la Communauté métropolitaine de Montréal

Créée en 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) est un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe 82 municipalités, soit 4,1 millions de personnes réparties sur un territoire de plus de 4 370 km2. La CMM exerce notamment des compétences dans les domaines de l’aménagement du territoire, du développement économique, du logement social, du transport en commun et de l’environnement.

– 30 –

Renseignements 

Julie Brunet
Cheffe d’équipe, Communications et affaires publiques
514 350-3445
julie.brunet@cmm.qc.ca

Rechercher