haut
Logo CMM

Actualité métropolitaine

La commission de l’aménagement de la CMM a reçu le mandat d’évaluer les impacts du déploiement du Réseau express métropolitain (REM) en matière d’aménagement et de développement sur le territoire métropolitain

La commission de l’aménagement de la CMM reçoit le mandat d’évaluer les impacts du déploiement du REM

La commission de l’aménagement de la CMM a reçu le mandat d’évaluer les impacts du déploiement du Réseau express métropolitain (REM) en matière d’aménagement et de développement sur le territoire métropolitain, lors de la séance du conseil hier.

Rappelons que le développement d’un réseau de transport en commun métropolitain structurant est au cœur de la gestion de l’urbanisation inscrite au Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) puisqu’il détermine les territoires devant faire l’objet d’une densification et d’une planification. Or, les prolongements annoncés et envisagés du REM, qui ne sont pas intégrés au PMAD contrairement au reste du tracé, auront nécessairement des impacts liés à l’aménagement et au développement du territoire.

Ainsi, la commission aura pour tâche d’évaluer les impacts du prolongement du réseau vers l’est du territoire, relativement aux trois grandes orientations du PMAD ainsi qu’aux objectifs et critères qui en découlent. Elle devra par la suite formuler des recommandations pour s’assurer que le déploiement de ce réseau soutienne les objectifs poursuivis au PMAD.

Dans le cadre de ce mandat, la commission devra prendre connaissance des projets de la CDPQ-Infra et tenir compte – si elles sont disponibles – des études d’impact du REM qui seront déposées au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement. Elle devra en outre tenir des rencontres avec les représentants de l’autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) et offrir aux municipalités, agglomérations et MRC concernées la possibilité de s’exprimer sur le projet de REM et ses impacts à l’échelle locale, régionale et métropolitaine.

La commission présentera au comité exécutif des rapports périodiques faisant état de l’avancement de ses travaux et devra déposer son rapport final au plus tard en juin 2022.

Rechercher

Print Friendly, PDF & Email