haut
Logo CMM

Communiqué de presse

Les élus de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) accueillent positivement l’annonce d’une entente de principe sur le financement du logement social et abordable entre les gouvernements du Canada et du Québec

Les élus de la CMM souhaitent une mise en œuvre rapide de l’entente de principe Canada-Québec sur le logement social et abordable

Montréal, le 18 septembre 2020 – Les élus de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) accueillent positivement l’annonce d’une entente de principe sur le financement du logement social et abordable entre les gouvernements du Canada et du Québec. Ils rappellent toutefois qu’une signature est urgente afin que les sommes soient transférées rapidement et permettent de répondre enfin aux besoins criants des ménages vulnérables, dont la situation précaire s’est encore aggravée avec la pandémie. Considérant que le Québec accuse déjà 3 ans de retard dans l’obtention de ces sommes évaluées à quelque 1,4 G$, le temps presse.

Dans l’attente des détails de cette entente, le comité exécutif de la CMM estime primordial – à la lumière des travaux de la commission du logement social – que les sommes permettent au gouvernement du Québec de :

  • Doter le Programme AccèsLogis du financement nécessaire à la construction d’au moins 2 700 nouvelles unités AccèsLogis annuellement pendant au moins 5 ans au territoire de la CMM et de reconnaître le logement social comme une infrastructure publique.
  • Rehausser les coûts maximaux admissibles aux fins de subvention dans le programme AccèsLogis pour qu’ils tiennent compte de la réalité des coûts de construction du marché.
  • Rendre rapidement disponibles les sommes nécessaires à la réhabilitation des logements HLM publics, notamment ceux qui sont actuellement barricadés en raison de leur mauvais état et du manque de fonds.

Citations

« La nouvelle entente de principe entre les gouvernements du Canada et du Québec est une bonne nouvelle et nous espérons maintenant que les sommes de l’entente soient rapidement disponibles. Dans toutes nos villes, la crise sanitaire a aggravé la situation de plusieurs de nos citoyennes et citoyens en matière d’habitation. Les chiffres le démontrent. Déjà, avant la pandémie, 213 000 ménages locataires à faible revenu consacraient 30 % ou plus de leur revenu pour se loger. À ceux-ci se sont ajoutés de nouveaux ménages qui ont basculé dans la précarité, sans oublier toutes les personnes qui sont en situation d’itinérance. »

–    Valérie Plante, mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal

« En tant que mairesses et maires, c’est nous qui sommes interpellés par nos populations vulnérables. Depuis plusieurs années, nous demandons à Québec et à Ottawa de nous donner la souplesse nécessaire pour gérer le programme AccèsLogis et de débloquer les sommes majeures qui attendent d’être versées. Il est inacceptable que des projets prennent dix ans à se concrétiser en raison de normes qui ne tiennent plus la route. Les citoyens sont pris en otage par cette situation. »

–    Sylvie Parent, mairesse de Longueuil et vice-présidente du comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal

« Les villes de la CMM demandent la construction de 2 700 unités annuellement dans le cadre du programme AccèsLogis. Les besoins ne cessent d’augmenter. Des travailleurs essentiels, comme les préposés aux bénéficiaires, ne sont pas capables actuellement de se loger près de leur lieu d’emploi. C’est un grave problème qui pourra être résolu seulement si le financement est disponible rapidement. »

–    Marc Demers, maire de Laval et membre du comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal

« La pandémie a rappelé que plusieurs personnes âgées souhaitent demeurer chez elles le plus longtemps possible. Pourtant, de nombreux projets de logements sociaux et abordables destinés aux personnes âgées sont retardés en raison du sous-financement des programmes de construction et de soutien communautaire. Le financement demandé vise non seulement la pierre, mais aussi le soutien communautaire. »

–    Martin Damphousse, maire de Varennes et membre du comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal

« Toutes les municipalités de la CMM font face à des situations difficiles en matière de logement social et abordable. Pourtant, depuis les dernières années, le nombre de logements réalisés dans le cadre du programme AccèsLogis ne cesse de diminuer. En 2019, seulement 800 unités ont été construites dans le Grand Montréal alors que nous avons besoin de 2 700 annuellement. C’est le reflet d’un problème profond au sujet duquel nous interpellons le gouvernement du Québec depuis des années : des budgets ont été adoptés, mais les normes du programme ne permettent pas de les dépenser. Le moment est venu de réviser ce programme qui nous est cher et qui est le seul qui nous permet de construire les logements dont notre population a grandement besoin. »

–    Chantal Deschamps, mairesse de Repentigny et membre du comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal

« Le rapport que la commission du logement social a remis au comité exécutif a été l’occasion de rappeler que les élus municipaux sont tous très préoccupés par les besoins urgents de leur population en matière de logement social et abordable. Ces derniers mois ont été particulièrement éprouvants. Les besoins sont nombreux. Par exemple, dans ma municipalité, nous sommes en attente de financement depuis 2 ans pour réaliser des travaux majeurs de réhabilitation dans un ensemble HLM. Nous devons non seulement construire de nouveaux logements, mais aussi préserver ceux qui existent déjà. »

–    Stéphane Williams, maire de la Ville de Saint-Amable et président de la commission du logement social de la Communauté métropolitaine de Montréal

* * *

Consultez le tableau synthèse des besoins et du financement du logement social et abordable dans le Grand Montréal : https://cmm.qc.ca/wp-content/uploads/2020/09/Etat_de_situation_logement_social_2019.pdf

Consultez le rapport de suivi du financement et des programmes d’habitation soutenus par la CMM pour l’année 2019 : https://cmm.qc.ca/wp-content/uploads/2020/09/Logement_social_Rapport_annee_2019.pdf

À propos de la Communauté métropolitaine de Montréal

Créée en 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) est un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe 82 municipalités, soit 4 millions de personnes réparties sur plus de 4 360 km2. La CMM exerce des compétences dans les domaines de l’aménagement du territoire, du développement économique, du logement social, du transport en commun et de l’environnement.

– 30 –

Renseignements :
Julie Brunet
Conseillère en communication
514 350-3445
julie.brunet@cmm.qc.ca

Rechercher

Print Friendly, PDF & Email