haut
Logo CMM

Blogue de la CMM

Il y a 20 ans, le Grand Montréal amorçait un virage important avec la création de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Le virage métropolitain.

La Communauté métropolitaine de Montréal : 20 ans à façonner le Grand Montréal

La CMM fête ses 20 ans

Il y a 20 ans, le Grand Montréal amorçait un virage important avec la création de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Le virage métropolitain. Initié par Louise Harel, alors ministre aux Affaires municipales et à la Métropole, celui-ci avait pour but de permettre aux municipalités de la région, déjà liées par leur intégration socioéconomique avec la métropole, de faire face à des enjeux dépassant les limites de leur seul territoire.

Outre les enjeux politiques et fiscaux, des défis économiques, sociaux et environnementaux de taille se pointaient à l’horizon, alors que s’accentuait la concentration des populations dans le Grand Montréal. Devant la croissance démographique et la concurrence des régions métropolitaines étrangères, il était devenu indispensable de mettre en place – à l’instar d’un grand nombre de ses compétitrices – une structure de gouvernance s’appuyant sur la coopération intermunicipale pour la région métropolitaine de Montréal.

La force du nombre

D’abord vue par certains comme une attaque envers le pouvoir municipal, la création de la CMM s’est vite avérée une force pour l’ensemble des municipalités et des MRC de la région. Le fait de les réunir au sein d’une même structure a permis de réaliser une planification globale plus cohérente, misant sur les atouts consolidés du territoire métropolitain, et d’accroître sa capacité à relever les enjeux régionaux.

Elle offre aussi au Grand Montréal une voix commune et forte, qui lui confère un leadership attesté pour faire avancer des dossiers cruciaux pour le développement de la région, le bien-être des citoyens et la qualité de vie des générations futures. Elle a d’ailleurs joué un rôle clé dans plusieurs dossiers, dont celui du projet d’oléoduc Énergie Est de la compagnie TransCanada, qu’elle a contribué à mettre en échec, et dans la collaboration née entre les États membres de l’ONU à l’issue de la Conférence thématique de Montréal sur les aires métropolitaines en 2015.

Un chemin impressionnant

Rome ne s’est pas faite en un jour et c’est vrai pour toutes les communautés. Bien que l’histoire de la CMM n’en soit encore qu’à son premier chapitre et qu’il en faudra encore quelques-uns pour constater des changements enracinés profondément, le chemin parcouru depuis 2001 n’en est pas moins impressionnant.

En 20 ans à peine, la CMM s’est en effet dotée de plus d’une douzaine de plans dans les diverses compétences stratégiques qui sont les siennes et qui façonnent le territoire et le développement de la région. Au premier rang de ceux-ci trône le Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD), un outil qui a fait ses preuves et s’est vu récompensé plusieurs fois, notamment par l’Ordre des urbanistes du Québec, l’Institut canadien des urbanistes et l’Institut d’administration publique du Québec.

Grâce au PMAD, la CMM a en effet réussi à freiner l’étalement sur son territoire, à consolider son périmètre urbain, à densifier le développement résidentiel et à favoriser le transport collectif et actif tout en protégeant les milieux naturels et la zone agricole.

Parallèlement à ses activités de planification, la CMM a mis sur pied une dizaine de programmes de financement, qui contribuent à la réalisation d’une foule de projets aux quatre coins de la région, de la conception des aires TOD à la protection des milieux naturels, en passant par le développement des activités agricoles et la gestion des matières résiduelles. À ceux-ci s’ajoutent des programmes novateurs, comme le Fonds du logement social et le Programme de compensations aux municipalités rurales pour la protection du territoire agricole.

Soulignons également les multiples règlements qu’elle a adoptés au fil des ans, dont ceux visant la qualité de l’air et de l’eau, la protection des rives et la gestion des zones inondables.

Un virage déterminant

Vingt ans après sa création, la CMM est devenue un acteur incontournable du développement économique, social et environnemental du Grand Montréal, et même du Québec. Grâce au savoir-faire et au dévouement de son équipe, des élus municipaux et de ses partenaires, elle a démontré sa capacité à agir et à innover pour concrétiser chaque dimension de sa vision : bâtir une communauté compétitive, attractive, solidaire et responsable.

Par ses orientations et ses actions, la CMM a réalisé un virage déterminant vers la densification intelligente, le transport collectif et actif, la protection de la zone agricole de même que la conservation et la mise en valeur des milieux naturels. Un virage qui a tranquillement changé le visage du Grand Montréal, mais – plus important encore – qui a changé son avenir.

Rechercher

Print Friendly, PDF & Email