Logotype de la Communauté métropolitaine de Montréal

Vous être ici :

Enbridge : Inversement de l’oléoduc 9B

En 2012, la compagnie Enbridge a déposé une demande à l’Office national de l’énergie (ONÉ) pour obtenir les autorisations nécessaires afin d’inverser le tronçon de la canalisation 9B entre North Westover (en Ontario) et Montréal, d’accroître la capacité sur l’ensemble de la canalisation 9 de Sarnia (en Ontario) jusqu’à Montréal, et de réviser les règles et les règlements afin d’y inclure le transport de brut lourd.

À quelques reprises, la Communauté est intervenue publiquement pour inviter Enbridge à rassurer la population et à fournir des réponses aux interrogations que soulève le projet du point de vue de la sécurité des personnes, de la protection de l’environnement et sous l’angle des impacts du projet sur la gestion des risques et sur l’aménagement du territoire.

En mars 2014, l’ONÉ a donné le feu vert au projet en posant certaines conditions, notamment celle de consulter les villes.

Dès avril 2014, un comité de vigilance métropolitain était mis sur pied à l’initiative de la Communauté afin de faire le suivi des conditions fixées par l’ONÉ concernant la réalisation et l’exploitation de l’oléoduc 9B.

Impact du projet sur le territoire de la CMM

Au Québec, la canalisation 9B traverse les régions des Laurentides, de Lanaudière, de Laval et de Montréal. Sur le territoire de la Communauté, les municipalités suivantes sont traversées par la canalisation 9B :

  • Mirabel
  • Sainte-Anne-des-Plaines
  • Terrebonne, à la limite de la municipalité de Mascouche
  • Laval
  • Montréal-Est
  • Montréal

CORRESPONDANCE

Dernière mise à jour :  19 juillet 2017