Logotype de la Communauté métropolitaine de Montréal

Vous être ici :

Actualités

Communiqués de presse

16 juin 2017

Un investissement de 2,1 M$ à Terrebonne pour l’aménagement du corridor vert du ruisseau de Feu

Trame verte et bleue du Grand Montréal

Terrebonne, le 16 juin 2017 – Le maire de la Ville de Terrebonne et président de la Commission du développement durable, de l’environnement et du transport collectif de la Ville de Terrebonne, M. Stéphane Berthe, et la mairesse de Repentigny et représentante de la couronne Nord au comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal, Mme Chantal Deschamps, ont officiellement annoncé la fin des travaux d’aménagement du corridor vert du ruisseau de Feu à Terrebonne. Ce projet a été réalisé grâce à une contribution financière de 1 324 279 $ répartie à parts égales entre le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT) et la CMM, à laquelle s’ajoute une contribution de 799 103 $ de la Ville de Terrebonne.

Le corridor vert du ruisseau de Feu, d’une longueur de 1,5 km, améliore ce secteur déjà préservé. Les bandes riveraines du ruisseau ont été végétalisées et un marais filtrant a été aménagé. Élément central du projet, un sentier multifonctionnel, donnant accès à la gare du train de l'est dans le secteur et qui reliera éventuellement le réseau cyclable (TransTerrebonne) de la ville, a été réalisé. Des aires de repos et d'interprétation complètent ce projet de parc linéaire le long de la rivière des Mille-Îles.

« La Trame verte et bleue du Grand Montréal est un investissement en faveur de l’amélioration de la qualité de vie des citoyens et de la préservation des milieux naturels de la région métropolitaine. Le gouvernement du Québec est fier de soutenir la réalisation des projets composant cette Trame, qui s’inscrit parmi les legs du gouvernement pour marquer le 375e anniversaire de Montréal », a fait savoir le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, Martin Coiteux.

« Les nouveaux aménagements bonifient assurément l’offre récréotouristique de la région de Lanaudière. Cette réalisation s’ajoute de belle façon aux nombreux attraits dont profitent déjà la population de Terrebonne et les visiteurs », a indiqué la vice-première ministre, ministre responsable des PME, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault.

« Ce projet d’aménagement s’incrit dans l’esprit de la Trame verte et bleue, notamment en favorisant la régénération des milieux naturels ainsi que leur mise en valeur. Il permet également de créer une connectivité entre les différents milieux naturels du Parc de la rivière-des-Mille-Îles, ce qui profitera à l’ensemble des citoyens du Grand Montréal », a tenu à souligner la mairesse de Repentigny et représentante de la couronne Nord au comité exécutif de la CMM, Mme Chantal Deschamps qui représentait le maire de Montréal et président de la CMM Montréal, M. Denis Coderre.

Pour sa part, le maire de Terrebonne, M. Stéphane Berthe, a mentionné que « le corridor vert du ruisseau de Feu constitue un bel exemple de recherche d’harmonie entre un milieu naturel et un développement urbain responsable. Un tel aménagement crée un espace de vie multifonctionnel pour nos citoyens tout en contribuant à nous sensibiliser à la valeur inestimable d’une biodiversité aussi riche à proximité d’un projet domiciliaire. Le corridor vert rend accessible à la population terrebonnienne une portion de la richesse de ce secteur et lui permet de se l’approprier et de la protéger. »

Le ruisseau de Feu est tributaire de la rivière des Mille-Îles qui prend sa source dans un complexe de milieux humides et forestiers, identifiés dans le Plan métropolitain d'aménagement et de développement (PMAD), situé au nord de l'autoroute 640 dans le secteur Lachenaie de Terrebonne. Dans le but d’aménager un parc faunique du ruisseau de Feu, la Ville de Terrebonne et ses partenaires ont déjà procédé à l’aménagement et à la mise en valeur de plus de 125 hectares dans la portion en aval du ruisseau, à l’est de l’autoroute 40.

La Trame verte et bleue du Grand Montréal

Axée sur la protection de l’environnement, la mise en place de la Trame verte et bleue permettra aux citoyens et aux visiteurs de profiter des milieux naturels protégés. Ceux-ci seront accessibles et se multiplieront à l’échelle du Grand Montréal, créant un vaste réseau d’espaces verts et bleus. Favorisant le transport actif, la Trame intégrera les principales composantes naturelles et patrimoniales de la région, contribuant ainsi à l’attractivité du Grand Montréal. Par ailleurs, l’ensemble des projets financés dans le cadre de la Trame verte et bleue constitue un legs pour le 375e anniversaire de fondation de Montréal.

- 30 -

Sources

Karinne Trudel
Direction des communications
Ville de Terrebonne
450 471-8265, poste 1497                                            

Marie-Ève Pelletier
Directrice des communications et attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal
418 691-2050

Renseignements

Marie-Claude Forget
Conseillère en communications et consultations publiques
Communauté métropolitaine de Montréal
514 350-2550

Sébastien Marcil
Direction des communications
Ville de Terrebonne
450 471-8265, poste 1497

[ Communiqués de presse, Environnement, Terrebonne ]