Logotype de la Communauté métropolitaine de Montréal

Vous être ici :

Actualités

Communiqués de presse

21 janvier 2016

Oléoduc Énergie Est de TransCanada : la CMM s'oppose au projet

Montréal, le 21 janvier 2016 –  Prenant acte du rapport de consultation publique que lui a déposé sa commission de l’environnement, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) s’oppose à la construction et au tracé du projet Oléoduc Énergie Est de la compagnie TransCanada. La CMM entend défendre cette position dans le cadre des prochaines consultations du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) et de l’Office national de l’énergie (ONÉ) sur ce projet.

Comme le précise le maire de Montréal et président de la Communauté métropolitaine de Montréal, monsieur Denis Coderre : « Le projet de la compagnie TransCanada comporte des risques importants pour notre environnement et trop peu de retombées pour notre économie. Ce projet ne respecte pas, non plus, le Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) puisqu’il traverse des bois, des milieux humides et la zone agricole. Le projet Oléoduc Énergie Est n’obtient pas la note de passage du point de vue économique, social, environnemental et de la sécurité publique. C’est cette position que la CMM va défendre dans le cadre des prochaines consultations du BAPE et de l’ONÉ. Nous allons également demander au gouvernement fédéral de changer la loi actuelle afin d’inclure, dans son évaluation de ce projet, les impacts environnementaux incluant les GES produits lors du transport et de l’exploitation dont est issu le pétrole, et les impacts en cas de déversement ».

La consultation publique de la commission de l’environnement de la CMM sur le projet d'Oléoduc Énergie Est s’est déroulée du 15 septembre au 8 octobre 2015. L’exercice a suscité beaucoup d'intérêt. Au total, 143 mémoires ont été déposés et 66 intervenants ont fait une présentation verbale devant les membres de la commission de l'environnement de la CMM. De plus, un questionnaire mis en ligne du 20 août au 3 septembre 2015 a permis à la CMM de prendre le pouls de la population. Au total, 3 846 personnes ont complété un sondage Web.

À partir des mémoires reçus et des opinions exprimées en séances publiques, le rapport de consultation de la commission de l’environnement, rendu public aujourd’hui, formule notamment les constats suivants :

  • Une transition énergétique vers les énergies renouvelables s’avère nécessaire afin de réduire notre dépendance au pétrole dans un contexte de changements climatiques.
  • Le projet d'Oléoduc Énergie Est de TransCanada n'apparaît pas essentiel à l'approvisionnement du Québec en pétrole.
  • Les préoccupations, les inquiétudes et les craintes environnementales liées à l'eau, aux milieux humides, aux sols, aux bois ainsi que les risques pour la santé et l'environnement en général sont très élevées.
  • Les préoccupations de sécurité, tant pour l'exploitation normale qu'en cas de désastre, sont très élevées et exigent d'importantes ressources pour planifier, préparer et déployer les mesures d'urgence.
  • Outre le pic d'activités économiques découlant de la construction du pipeline, les retombées économiques pour le Québec sont quasi nulles, et, par conséquent, la pertinence du projet est faible.
  • Le lien de confiance entre le public et le promoteur est faible.
  • L'acceptabilité sociale du projet est nulle.

Le rapport de consultation publique sur le projet Oléoduc Énergie Est de la commission de l’environnement de la CMM peut être consulté à l’adresse suivante :
http://cmm.qc.ca/fileadmin/user_upload/documents/20160121_transCanada_RapportConsultation.pdf

La résolution peut être consultée à l’adresse suivante :
http://cmm.qc.ca/fileadmin/user_upload/documents/20160121_transCanada_resolutionCE.pdf

* * *

Créée le 1er janvier 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal est un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe 82 municipalités, où résident plus de 3,9 millions de personnes réparties sur plus de 4 360 km carrés. La Communauté exerce des compétences dans les domaines de l’aménagement du territoire, du développement économique, du logement social, du transport en commun et de l’environnement.

- 30 -

Source :

Émilie Novales
514-577-5838

[ Communiqués de presse, Environnement ]