Logotype de la Communauté métropolitaine de Montréal

Vous être ici :

Actualités

Communiqués de presse

14 août 2019

La CMM se réjouit qu’un consensus favorable à la consigne émerge de la commission parlementaire

Montréal – La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) se réjouit qu’un consensus favorable à la consigne émerge des audiences publiques sur les enjeux de recyclage et de valorisation du verre tenues par la commission parlementaire des transports et de l’environnement. Comme une majorité de participants, la CMM a profité de sa présence aujourd’hui pour presser le gouvernement d’agir afin de régler la crise du recyclage qui sévit au Québec et d’élargir la consigne à tous les contenants de boissons, alcoolisées ou non, de verre, de métal et de plastique, et ce, en fonction du contenant et non du contenu.

Cinq élus du Grand Montréal, membres de la commission de l’environnement, ont été délégués pour faire valoir les arguments et présenter les recommandations de la CMM, qui préconise le déploiement d’une solution globale pour rehausser la performance de la gestion des matières résiduelles et éviter la récurrence des crises dans l’industrie du recyclage.

La Communauté mise notamment sur l’élargissement de la consigne à tous les contenants de boissons, alcoolisées ou non, de verre, de métal et de plastique afin d’améliorer la qualité des matières récupérées. Pour pallier les impacts potentiels d’un tel changement, elle propose de mettre en place un programme d’aide financière qui permettrait aux centres de tri actuellement en activité d’implanter une filière de traitement et de conditionnement des matières nouvellement consignées.

« À l’heure actuelle, le verre qui a transité par les centres de tri est trop contaminé pour être recyclé si bien que 72 % de tout le verre généré au Québec est envoyé à l’enfouissement. Il est clair que nous devons changer nos pratiques en nous inspirant de ce qui se fait ailleurs, notamment dans d’autres provinces canadiennes et dans l’industrie brassicole où le taux de récupération des bouteilles de bière frôle 100 % », a déclaré la mairesse de Montréal et présidente de la CMM, Mme Valérie Plante. « Établir une consigne sur tous les contenants de boisson, peu importe leur contenu, contribuerait à hausser sensiblement notre performance afin d’atteindre l’objectif métropolitain de recycler 70 % de nos matières recyclables. »

D’autre part, la CMM suggère au gouvernement d’intensifier les activités d’information, de sensibilisation et d’éducation afin de maintenir la confiance de la population envers l’industrie du recyclage. Une meilleure information du public sur ce qui advient des matières déposées dans les bacs de récupération est essentielle.

« Après avoir connu un développement accéléré ces trente dernières années, l’industrie du recyclage au Québec stagne et doit être profondément modernisée. Cela passe par la mise en œuvre de tout un ensemble de mesures, qui va bien au-delà du recyclage du verre », a ajouté M. Aram Elagoz, conseiller de la Ville de Laval et président de la commission de l’environnement. « Le gouvernement doit rapidement mettre en place le cadre réglementaire pour lancer cette modernisation et permettre le développement d’une réelle économie circulaire au Québec, par exemple avec des initiatives pour développer le marché des recycleurs locaux. »

Les recommandations de la CMM sont issues du Rapport de consultation publique sur le projet de modification du Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles (PMGMR) 2015-2020 publié en juin dernier, à la suite d’une vaste consultation publique. Ce dernier a été déposé à la commission parlementaire par les élus délégués de la CMM, soit M. Aram Elagoz, conseiller de la Ville de Laval; Mme Lise Michaud, mairesse de la Ville de Mercier; Mme Maja Vodanovic, mairesse de l’arrondissement de Lachine; M. Jean-François Parenteau, maire de l’arrondissement de Verdun; et Mme Anne Barabé, conseillère de la Ville de Boucherville et représentante de l’agglomération de Longueuil.

Rappelons que le projet de modification du PMGMR, qui propose également plusieurs mesures importantes visant à réduire les quantités de résidus produites – étendre l’offre de produits en vrac, imposer un écofrais dissuasif, interdire certains articles, etc. – a été transmis à Recyc-Québec pour analyse et avis ministériel le 20 juin dernier.

À propos de la CMM

Créée en 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) est un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe 82 municipalités, soit 4 millions de personnes réparties sur un territoire de plus de 4 360 km2. La Communauté exerce notamment des compétences dans les domaines de l’aménagement du territoire, du développement économique, du logement social, du transport en commun et de l’environnement.

 

- 30 -

Renseignements :

Marie-Claude Forget

Chef d’équipe, Communications et consultations publiques

Communauté métropolitaine de Montréal

514 350-2713

undefinedmforget@cmm.qc.ca 

 

 

[ Communiqués de presse, Environnement ]