Logotype de la Communauté métropolitaine de Montréal

Vous être ici :

Actualités

Communiqués de presse

19 septembre 2019

La CMM rend publiques ses attentes électorales

Campagne électorale fédérale

Montréal, le 19 septembre 2019 – La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a rendu publiques aujourd’hui ses attentes et priorités dans le cadre de la campagne électorale fédérale actuellement en cours, et invite chacune des formations politiques à s’engager à y donner suite une fois les élections passées.  

Ces demandes touchent plusieurs champs d’intervention relevant de la CMM, soit l’environnement, la mobilité, le développement économique et le logement social. Parmi celles-ci, mentionnons le financement du transport en commun, la protection et la mise en valeur des milieux naturels, l’aménagement de quartiers durables, le soutien aux collectivités rurales, le développement du logement social, l’accélération du développement économique ainsi que le recyclage des résidus du plastique.

Comme le rappelle la mairesse de Montréal et présidente de la CMM, Mme Valérie Plante, « l’essor et le rayonnement du Canada sont le fruit du développement de l’ensemble de ses provinces, de ses territoires et de ses régions. Le Grand Montréal constitue une véritable locomotive économique pour le Québec et contribue largement à ce développement. Plusieurs enjeux d’aménagement et de développement du territoire nécessitent la collaboration des différents paliers de gouvernement, et c’est dans le but d’établir un partenariat durable avec le parti élu le 21 octobre que la CMM présente aujourd’hui ses attentes et priorités ».

Consulter les attentes électorales [PDF 4,25 Mo]

À propos de la Communauté métropolitaine de Montréal

Créée en 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) est un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe 82 municipalités, soit 4 millions de personnes réparties sur un territoire de plus de 4 360 km2. La Communauté exerce notamment des compétences dans les domaines de l’aménagement du territoire, du développement économique, du logement social, du transport en commun et de l’environnement.

 

- 30 -

 

POUR INFORMATION :

Marie-Claude Forget

Conseillère en communications et consultations publiques

Communauté métropolitaine de Montréal

514 350-2550

 

***

ATTENTES DE LA CMM ENVERS LE PROCHAIN GOUVERNEMENT DU CANADA

ENVIRONNEMENT

Assurer la protection et la mise en valeur des milieux naturels

  • Financer, par l’entremise du Fonds de la nature du Canada, des projets de la Trame verte et bleue afin de contribuer aux efforts déjà consentis pour protéger et mettre en valeur les milieux naturels dans la région métropolitaine de Montréal.
  • Appuyer plus spécifiquement la réalisation dans les meilleurs délais du projet de Promenade fluviale du Grand Montréal sur la digue de la Voie maritime entre Saint-Lambert et Sainte-Catherine avec la collaboration de la Corporation de gestion de la voie maritime du Saint-Laurent.

Appliquer les principes de l’économie circulaire pour le recyclage du plastique

  • Mettre en œuvre au cours de la première année du mandat, en collaboration avec les gouvernements provinciaux et territoriaux, un plan d’action de récupération et de recyclage des résidus de plastiques qui permettra d’atteindre les objectifs de la Charte sur les plastiques dans les océans.
  • Promouvoir et appuyer financièrement des initiatives de démonstration de recyclage et de récupération basées sur les principes de l’économie circulaire.
  • Imposer un contenu minimal de plastique recyclé à l’industrie et aux producteurs d’emballages et d’objets de plastique.

Projet de dépotoir nucléaire de Chalk River : assurer l’approvisionnement en eau potable du Grand Montréal

  • S’assurer que le projet révisé qui sera soumis par Les Laboratoires nucléaires de Chalk River garantisse le bien-être de la population et la protection de l’environnement, en particulier l’approvisionnement en eau potable.
  • Entreprendre une réflexion globale sur la sécurité nucléaire au Canada et de suggérer que les normes de sécurité nucléaire de l’Agence internationale de l’énergie atomique soient adoptées et appliquées aux sites sur le territoire canadien pour chacune des catégories de déchets radioactifs.

MOBILITÉ

Soutenir une mobilité durable

  • Mettre sur pied un mécanisme de financement permanent des réseaux de transports collectifs pour permettre au Canada de bâtir des réseaux de transports collectifs du 21e siècle.
  • Doubler de façon permanente le transfert du Fonds de la taxe sur l’essence (FTE) versé aux municipalités et l’assortir d’un taux de croissance annuelle prévisible qui suit plus étroitement celui de la croissance économique et des coûts de construction.

Planifier des quartiers en fonction du transport collectif (TOD)

  • Appuyer financièrement la planification des aires TOD prévues dans le plan métropolitain d’aménagement et de développement.

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET COLLECTIVITÉS RURALES

Accélérer le développement économique

  • Soutenir les projets soumis par les grappes métropolitaines.
  • Contribuer à la mise en valeur des terrains industriels avec contraintes en participant au financement de programmes de décontamination des terrains ainsi qu’à des programmes d’infrastructures.
  • Appuyer l’établissement dans la municipalité de Saint-Amable d’une institution de recherche dans le domaine des phytopathologies de la pomme de terre et autres cultures de rotation.

Appuyer les collectivités rurales

  • Adapter les programmes et les politiques fédéraux en fonction des réalités rurales de façon à ce que les petites collectivités puissent répondre à leurs enjeux et à leurs besoins.
  • S’assurer que les nouveaux investissements procurent aux collectivités rurales une connexion internet haute vitesse fiable.

LOGEMENT SOCIAL

Développer le logement social

  • Conclure rapidement avec le gouvernement du Québec une entente sur le transfert des fonds fédéraux en matière d’habitation et s’assurer que les enveloppes soient à la hauteur des besoins.
  • S’engager à financer de façon adéquate et sur une base pluriannuelle les différents programmes de logement social et abordable dont, notamment, les programmes d’Habitations à loyer modique, de Supplément au loyer, AccèsLogis ainsi que les Habitations Jeanne-Mance.
  • Assurer un arrimage optimal entre les objectifs poursuivis, les modes de financement et les différentes formes d’interventions des gouvernements du Canada et du Québec, de la CMM, des municipalités et différents partenaires de la société civile, le tout afin de préserver la pérennité du parc et sa vocation sociale ainsi que de soutenir un développement à la hauteur des besoins importants, pressants et persistants de la population.
  • Assurer à long terme, en partenariat avec le gouvernement du Québec, la vocation sociale et le niveau d'abordabilité de logements HLM publics (avec des loyers n'excédant pas 25 % des revenus des locataires) par le renouvellement des conventions d'exploitation.

 

 

[ Communiqués de presse, Instances et administration ]