Logotype de la Communauté métropolitaine de Montréal

Vous être ici :

Actualités

Communiqués de presse

18 avril 2016

La CMM réitère son opposition à la relocalisation de l'aéroport de Mascouche et demande une étude d'impacts environnementaux

Montréal, le 18 avril 2016 – Dans un avis transmis à la Corporation de l’aéroport de Mascouche et au ministre des Transports du Canada, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) réitère son opposition au projet de relocalisation de l’aéroport de Mascouche. Du même souffle, la Communauté demande au ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec de s’assurer que ce projet soit soumis à la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement comme c’est actuellement le cas pour le projet de l’Oléoduc Énergie Est de TransCanada.

Rappelons qu’une consultation est actuellement en cours sur le projet de relocalisation de l’aéroport de Mascouche, demandée par le ministre des Transports du Canada et menée par la Corporation de l’aéroport de Mascouche.

Comme le rappelle la mairesse de la Ville de Repentigny et membre du comité exécutif de la CMM, madame Chantal Deschamps : « Dans sa forme actuelle, le projet entraînerait le déboisement de plus de 20 hectares de bois et de corridors forestiers en plus de retirer près de 8 hectares de terres en culture situées dans la zone agricole protégée. Six milieux humides seraient également touchés. Ces impacts vont à l’encontre du Plan métropolitain d’aménagement et de développement qui vise l’augmentation de la superficie des terres cultivées, la protection des bois et des corridors forestiers métropolitains et la conservation des milieux humides ».

Pour sa part, le maire de la Ville de Mascouche, monsieur Guillaume Tremblay précise : « Au-delà des impacts environnementaux irréversibles, le site retenu par la Corporation de l’aéroport soulève des inquiétudes en ce qui concerne la nuisance par le bruit occasionnée par les décollages et les circuits d’entrainements au-dessus des quartiers. Nous ne pouvons cautionner un projet qui affectera négativement un écosystème protégé ainsi que la quiétude du voisinage. Dans ces conditions, on ne peut que s’opposer au projet à cet emplacement ».

* * *

Créée le 1er janvier 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal est un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe 82 municipalités, où résident plus de 3,9 millions de personnes réparties sur plus de 4 360 km carrés. La Communauté exerce des compétences dans les domaines de l’aménagement du territoire, du développement économique, du logement social, du transport en commun et de l’environnement.

- 30 -

Source :
Marie-Claude Forget 
Conseillère en communications et consultations publiques 
Communauté métropolitaine de Montréal 
514 350-2550

[ Communiqués de presse, Aménagement, Mascouche ]