Logotype de la Communauté métropolitaine de Montréal

Vous être ici :

Actualités

Nouvelles

21 septembre 2017

La CMM défendra le PMAD dans le litige concernant la protection du bois de Léry

Lors de sa séance du 14 septembre, le comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a résolu de retenir les services du cabinet d’avocats Bélanger Sauvé afin qu’il représente les intérêts de la CMM dans le dossier opposant la Ville de Léry et la MRC de Roussillon à des propriétaires fonciers. En décidant d’intervenir ainsi, la Communauté a résolu de défendre les orientations du PMAD et de faire valoir le bien-fondé des mesures de protection contenues dans la réglementation municipale. Le comité exécutif demande également que la procureure générale du gouvernement du Québec intervienne dans le dossier afin de défendre les orientations gouvernementales traduites dans le PMAD.

Comme le précise le maire de la municipalité de Léry, monsieur Walter Letham, « nous sommes très heureux de l’appui de la CMM dans cette bataille juridique et nous sommes confiants de l’issu de ce litige. Je rappelle que la protection du bois de Léry est conforme au schéma d’aménagement du territoire de la MRC de Roussillon, laquelle répondait aux exigences de la CMM qui, elle, suivait les orientations gouvernementales en matière de protection des forêts ».

Le litige porte sur des propriétés situées sur le territoire de la Ville de Léry et qui sont identifiées comme faisant partie d’un bois d’intérêt métropolitain au Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) de la CMM. Conformément à l’objectif du PMAD de protéger 17 % du territoire du Grand Montréal, la MRC de Roussillon et la Ville de Léry ont adopté des mesures pour assurer la protection du bois de Léry. Les propriétaires contestent ces mesures et poursuivent la municipalité et la MRC de Roussillon pour un montant de 45 M$.

[ Nouvelles, Environnement, Aménagement ]