Logotype de la Communauté métropolitaine de Montréal

Vous être ici :

Actualités

Communiqués de presse

27 mars 2003

La CMM accueille favorablement la décision du gouvernement du Québec de prolonger d’un an les activités de BFI Lachenaie

Montréal, le 27 mars 2003 – La Communauté métropolitaine de Montréal accueille favorablement la décision du gouvernement de prolonger, pour une durée d’un an, les activités du lieu d’enfouissement sanitaire (LES) de Lachenaie par BFI Usine de triage Lachenaie. Elle entend participer activement au sein du comité de vigilance devant être constitué d’ici peu.

La décision du gouvernement de se rendre à la demande de la CMM d’autoriser d’urgence, pour une durée d’un an, les activités du site, formulée lors des audiences publiques du BAPE, rassure la CMM. Cette prolongation permettra au ministre d’État aux Affaires municipales et à la Métropole, à l’Environnement et à l’Eau, monsieur André Boisclair, de se prononcer sur les recommandations du rapport du BAPE qui lui seront présentées et à la CMM de compléter son plan métropolitain de gestion des matières résiduelles.

La prolongation d’un an des activités de BFI Lachenaie permettra d’éviter de devoir acheminer vers d’autres lieux d’enfouissement sanitaires les matières résiduelles actuellement reçues par BFI, et surtout d’éviter la fermeture prématurée de ces sites.

« Dans l’attente du rapport que prépare à l’heure actuelle la commission du BAPE, et surtout dans le respect du fonctionnement d’une structure qu’il a lui-même mis en place, nous demandons au gouvernement de ne pas émettre de nouveaux décrets, tant et aussi longtemps que le BAPE n’aura pas formulé ses recommandations et la CMM élaboré son plan métropolitain de gestion des matières résiduelles » a déclaré Me André Boileau, président de la Commission de l’environnement de la CMM.

« La CMM travaille activement à l’élaboration de son plan métropolitain de gestion des matières résiduelles, lequel s’inscrit dans la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, qui vise à récupérer et à valoriser 60% d’entre elles. Ce sont autant de matières que nous entendons ainsi détourner des lieux sanitaires d’enfouissement » a-t-il conclu.

Quant à la demande d’agrandissement du LES de Lachenaie pour les vingt-cinq prochaines années, la Communauté métropolitaine rappelle qu’elle ne se prononcera pas sur le sujet tant que son plan métropolitain de gestion des matières résiduelles (PMGMR) ne sera complété. Elle se montre cependant favorable à l’idée d’accorder, pour une période transitoire additionnelle de quatre ans menant à 2008, une autorisation pour l’enfouissement du tonnage actuellement autorisé au LES de Lachenaie, pour un maximum annuel de 970 000 tonnes. Ce délai, selon la CMM, permettra aux municipalités d’harmoniser les pratiques et les contrats actuellement en vigueur sur leur territoire.

La Communauté métropolitaine de Montréal, créée en 2001, est un organisme de planification, de coordination et de financement en matière d’environnement, de transport en commun, d’aménagement du territoire, de développement économique, de logement social, de réseau artériel métropolitain, de gestion des matières résiduelles et de l’assainissement des eaux usées et de l’air. La CMM finance également en partie les équipements du Cosmodôme (Camp spatial Canada), du Biodôme, du Jardin botanique/Insectarium et du Planétarium. L’organisme comprend 63 municipalités, qui regroupent 3,4 millions de personnes.

-30-

Renseignements :

Mylène Bernard

Conseillère en communication

Communauté métropolitaine de Montréal

(514) 350-2566

[ Communiqués de presse, Environnement, Terrebonne ]