Logotype de la Communauté métropolitaine de Montréal

Vous êtes ici :

Conférence thématique de Montréal
sur les aires métropolitaines

FR   |   EN   |   ES

Denis-Coderre

« La Conférence thématique de Montréal a permis aux aires métropolitaines d’affirmer haut et fort qu’elles sont des acteurs incontournables et qu’elles font partie de la solution pour atteindre l’objectif d’une urbanisation durable ».

Denis Coderre, maire de Montréal et président de la Communauté métropolitaine de Montréal.

Les 6 et 7 octobre 2015 a eu lieu la Conférence thématique de Montréal sur les aires métropolitaines.  Organisé par la Communauté, cet événement s’est tenu sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies (ONU). La Conférence thématique de Montréal est l’une des onze réunions thématiques et régionales  préparatoires à la troisième conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable (Habitat III) qui se tiendra à Quito, en 2016.

Le programme de cette conférence s’échelonnait sur deux jours. Lors de la première journée, trois panels de discussion ont porté sur les défis de l’urbanisation au 21e siècle et la contribution des mécanismes de collaboration mis en œuvre à l’échelle des aires métropolitaines.  Au cours de la deuxième journée, les participants forts de leurs expériences ont contribué à l’élaboration de la version finale de la Déclaration de Montréal sur les aires métropolitaines.

Le Grand Montréal est maintenant partie prenante du processus menant à Habitat III [PDF 463 Ko] et contribuera significativement à l’adoption du Nouvel agenda urbain, soit la feuille de route qui inspirera les politiques urbaines des États pour les 20 prochaines années.

La Déclaration de Montréal sur les aires métropolitaines

L’approche retenue pour l’élaboration et l’adoption de la déclaration a pris appui sur l’expérience de collaboration et les apprentissages collectifs entre pouvoir locaux et société civile acquis par la Communauté lors de l’élaboration et la mise en œuvre du Plan métropolitaines d’aménagement et de développement du Grand Montréal.

Ainsi, la  Déclaration de Montréal sur les aires métropolitaines est le fruit d’un processus transparent et inclusif qui a débuté à l’été 2015 avec la publication d’un document déclencheur intitulé : « Les aires métropolitaines à l’heure d’Habitat III » [PDF 1,4 Mo]. Ce document traçait le portrait de l’évolution des villes soumises au processus accéléré de l’urbanisation et démontrait l’importance de doter les aires métropolitaines de mécanismes pouvant répondre à ce défi mondial. Un avant-projet de déclaration [PDF 1,5 Mo] a par la suite été rédigé et soumis à la discussion via une  plateforme d’échange interactive - e-discussion - où étaient invités à participer des représentants des États membres, des municipalités, des institutions métropolitaines et de la société civile. Suite à ce premier échange interactif, un rapport [PDF 3 Mo] portant sur les commentaires recueillis a été produit, servant à l’élaboration d’une version bonifiée de l’avant-projet de déclaration. Le projet de déclaration [PDF 1,8 Mo] a alors été soumis et discuté lors de la Conférence thématique de Montréal.  Des échanges sur le contenu de la déclaration ont eu lieu entre la société civile et les experts, les États membres et, finalement, les institutions municipales et les aires métropolitaines. L’ensemble de ce processus visant l’atteinte du plus grand consensus a permis l’adoption de la Déclaration de Montréal sur les aires métropolitaines [PDF 1,8 Mo], marquant ainsi la clôture de l’événement.

Le processus menant à la Déclaration de Montréal sur les aires métropolitaines a permis de mettre en évidence l’importance des dimensions comme l’identité, l’appartenance et la cohésion sociale comme facteurs de réussite du développement durable des aires métropolitaines.

La Déclaration de Montréal met par ailleurs l’emphase sur l’importance de la coopération métropolitaine afin de relever les défis de l’urbanisation mondiale qui se concentre de plus en plus dans les aires métropolitaines. Elle propose la mise en place de partenariats entre les représentants des États, des institutions municipales et métropolitaines, et de la société civile afin de continuer à améliorer la qualité de vie des citoyens.  Elle se veut une contribution importante au Nouvel agenda urbain qui sera adopté à l’occasion d’Habitat III à Quito, en 2016.

Télécharger la Déclaration de Montréal [PDF 1,8 Mo]

Le Comité de suivi et de promotion de la Déclaration de Montréal

Pour assurer le suivi et la promotion de la Déclaration de Montréal sur les aires métropolitaines et sa prise en compte dans le Nouvel agenda urbain, un comité sera mis sur pied. Ce comité sera composé des présidents et des coprésidents qui représentaient les États membres, les gouvernements locaux et la société civile lors de la Conférence thématique de Montréal.

Au fil des ans, la Communauté métropolitaine de Montréal a prouvé sa raison d’être en constituant un puissant incitatif à la concertation. En parlant d’une seule voix, en se mobilisant autour d’enjeux communs, les municipalités représentées au sein des instances de la CMM ont démontré qu’il est possible de prendre en compte les intérêts de chaque ville et ceux de la grande région métropolitaine.

Les 82 municipalités de la CMM demeurent évidemment riches de leur diversité. Chacune offre un milieu de vie unique qui répond aux besoins particuliers de leur population. Chacune a son histoire, son patrimoine, ses paysages, son mode d’organisation. Mais les défis métropolitains, dont l’ampleur dépasse nos milieux de vie respectifs, trouvent une réponse dans le regroupement de nos forces.

La CMM peut compter sur le support de l’agglomération de Longueuil pour trouver des solutions novatrices à ces défis et contribuer à bâtir une région métropolitaine qui se distingue. En se fixant des orientations et des objectifs communs, la région du Grand Montréal et chacune des municipalités qui la composent en ressortent nécessairement plus fortes.


Caroline St-Hilaire
Mairesse de Longueuil
Vice-présidente du comité exécutif de la CMM

Avec ses 82 municipalités et sa population de près de 3,9 millions d’habitants, la Communauté métropolitaine de Montréal constitue le forum de concertation par excellence des acteurs municipaux de son territoire.

La Communauté planifie, coordonne et finance les grandes compétences qui contribuent à l’essor des municipalités qui la composent. À travers ses plans, ses programmes et ses politiques, elle contribue à l’amélioration de la qualité et du niveau de vie de ses citoyens tout en renforçant le rayonnement de notre territoire à l’échelle internationale.

Qu’il s’agisse d’aménagement du territoire, de développement économique, de transport, d’environnement, le bilan de la Communauté parle de lui-même. En plaçant le développement durable au cœur de ses préoccupations, la Communauté est à pied d’œuvre pour améliorer le mieux-être des citoyens et bâtir pour les générations futures un lieu compétitif, attractif, solidaire et durable.

Aujourd’hui, il ne fait plus de doute que la création de la Communauté a changé la face même du territoire qu’elle couvre. En unissant nos voix, nous avons réussi à donner une nouvelle impulsion au développement économique, social et environnemental de notre communauté. Au final, ce sont nos 82 municipalités qui en sont les grandes gagnantes.

Marc Demers
Maire de la Ville de Laval
Vice-président du conseil de la Communauté

Documentation

Octobre 2015[PDF 1,8 Mo]
Octobre 2015[PDF 1,8 Mo]
Octobre 2015[PDF 1 Mo]
Octobre 2015[PDF 1,8 Mo]
Octobre 2015[PDF 3 Mo]
Août 2015[PDF 1,5 Mo]
Septembre 2015[PDF 1,4 Mo]

Dernière mise à jour :  29 mars 2017