Logotype de la Communauté métropolitaine de Montréal

Vous être ici :

Réseau de transport en commun métropolitain structurant

Le réseau de transport en commun métropolitain structurant constitue l’armature de la planification intégrée de l’aménagement et du transport visée par la Communauté.

Bannière 01

Le réseau de transport en commun métropolitain structurant servira de référence à l'ensemble des partenaires municipaux qui interviennent au niveau de la planification du transport en commun et de l'aménagement.

Un niveau de service élevé tant en période de pointe qu’en période hors pointe est souhaité sur ce réseau afin notamment de soutenir l’émergence de quartiers TOD et de contribuer à l’atteinte des objectifs de croissance d’achalandage du transport en commun.

Image : Carte du Réseau de transport en commun métropolitain structurant

Aux abords du réseau de transport en commun métropolitain structurant, des aires TOD ont été définies. Des aires ayant un rayon de 1 km ont été identifiées aux stations du métro et des trains, ainsi que des aires ayant un rayon de 500 mètres aux abords des arrêts des lignes de SRB et des axes de rabattement par autobus. Ces aires feront l’objet d’une démarche de planification détaillée aménagement/transport.

Image : Quartier du type TOD

Hausser la part modale du transport en commun

La CMM s’est fixée comme objectif de hausser à 30 % la part modale des déplacements effectués par transport en commun à la période de pointe du matin d’ici 2021. Cela représente une hausse de cinq points de pourcentage par rapport à 2008, et porterait l’achalandage annuel en transport en commun à 640 millions de déplacements. Cet important transfert modal permettrait d’éliminer près de 180 000 déplacements en automobile.

Image : Objectif 30% de déplacements en transport en commun en période de pointe

Pour l’horizon 2031, la Communauté propose de maintenir ce rythme de croissance de l’achalandage pour le porter à 35 % des déplacements de la période de pointe du matin.

La Communauté mesurera périodiquement l’atteinte de ce critère de performance à l’aide des résultats des grandes enquêtes Origine-Destination quinquennales et des rapports annuels d’exploitation des AOT.

Modernisation et développement du transport en commun

Des investissements importants sont requis pour moderniser les transports collectifs du Grand Montréal afin de maintenir la qualité des services. Il s’agit de la première priorité en matière d’investissements pour la Communauté.

Le développement des infrastructures de transport collectif du Grand Montréal demeure aussi une priorité et nécessitera une accélération des investissements.

En plus de supporter un aménagement plus durable du territoire, le développement du réseau de transport collectif est essentiel à l’atteinte des objectifs de croissance de l’achalandage.

La Communauté a identifié les projets à réaliser d’ici 2021 en lien avec ses objectifs d’aménagement du territoire.

Dernière mise à jour :   9 septembre 2015