Logotype de la Communauté métropolitaine de Montréal

Vous être ici :

Aide financière à la conception de projets novateurs TOD

Tel que prévu au  Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) [PDF 13,8 Mo], au Plan d’action 2012-2017 [PDF 323 Ko] et à la Stratégie immobilière pour le Grand Montréal [PDF 679 Ko], une aide a été accordée pour financer des projets novateurs de démonstration dans les aires Transit-Oriented Development (TOD).

D'une part, la Communauté finance à parts égales la conception de projets novateurs de démonstration avec le Secrétariat à la région métropolitaine du gouvernement du Québec dans le cadre du Fonds d’initiative et de rayonnement de la métropole (FIRM). L’aide financière accordée s’élève à 100 000 $ par projet.

Dans le cadre de cette entente, six projets de planification détaillée sont en cours de réalisation :

D'autre part, dans le cadre de son Programme d’aide à la conception de l’aménagement des aires TOD, la Communauté financera, jusqu’à concurrence d’un montant maximum de 100 000 $ par projet, onze projets TOD visant une planification détaillée ou diverses études liées à l’aire TOD. Les  projets retenus sont :

Ces initiatives engagent notamment les parties prenantes à :

  • Réaliser les travaux dans le cadre d’une démarche qui se veut inclusive et ouverte;
  • Appliquer les principes évoqués au critère 1.1.3 du PMAD portant sur l’aménagement des aires TOD dans l’élaboration de leur projet de démonstration et surpasser les attentes du PMAD;
  • Travailler de concert avec la Communauté et les principaux partenaires.

Au total, c’est 1,7 M$ qui sont mis à contribution dans le cadre de 17 projets novateurs au sein de 14 villes du Grand Montréal.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter la carte interactive qui permet de localiser les 17 projets novateurs financés par la CMM.

Un projet novateur c’est...

Un projet novateur est un projet qui s’appuie sur les principes du développement durable pour favoriser :

  1. la consolidation du tissu urbain existant et l’optimisation des infrastructures et des équipements collectifs déjà en place;
  2. la diminution de la dépendance à l’automobile, l’amélioration de l’accès au transport collectif et un meilleur partage de la voirie de façon à encourager les déplacements actifs;
  3. l’émergence d’une vie de quartier dynamique par la présence d’une mixité des usages;
  4. la mixité sociale par la construction d’une gamme diversifiée de logements (typologies et tenures) qui répond aux besoins des différents types de ménages;
  5. la création d’un environnement urbain convivial pour les piétons par une implantation adéquate du cadre bâti ainsi qu’une facture architecturale diversifiée;
  6. l’aménagement d’espaces publics de qualité mettant en valeur l’identité du lieu (design urbain, sécurité, qualité des aménagements, etc.);
  7. la protection des milieux naturels et des secteurs à caractère historique, patrimonial et culturel;
  8. la protection de l’environnement par des bâtiments durables, des bâtiments à haute performance énergétique, des mesures de récupération et la rétention des eaux pluviales, etc.

Dernière mise à jour :  16 octobre 2015