Logotype de la Communauté métropolitaine de Montréal

Vous être ici :

Actualités

Communiqués de presse

11 septembre 2018

La densification se poursuit dans le Grand Montréal - Nouveau numéro des Cahiers métropolitains sur le suivi du PMAD 2012-2018

Montréal, le 11 septembre 2018 – Six ans après l’entrée en vigueur du premier Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD), la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) dresse un bilan positif de sa mise en œuvre. Le dernier numéro des Cahiers métropolitains portant sur le suivi du PMAD depuis son entrée en vigueur, en 2012, fait notamment état de la poursuite de la densification résidentielle, de la forte proportion de nouveaux ménages installés dans les aires TOD et de l’augmentation des superficies terrestres protégées.

Le PMAD, adopté par les 82 municipalités de la CMM en 2011, a favorisé une densification du périmètre d’urbanisation métropolitain, permettant d’optimiser l’espace disponible au développement, sans empiéter sur la zone agricole. À la lumière des projections démographiques et des espaces vacants disponibles au développement résidentiel, il est estimé que cette densification permettra aux cinq secteurs de la CMM d’accueillir la croissance prévue de nouveaux ménages d’ici 2031.

En ce qui concerne l’objectif de concentrer entre 40 et 60 % des nouveaux ménages dans les aires TOD du Grand Montréal d’ici 2031, les résultats sont au rendez-vous. En effet, 39,9 % de la croissance des ménages depuis l’adoption du PMAD s’est faite dans les aires TOD, soit à proximité des principaux points d’accès au transport collectif.

Par ailleurs, les espaces verts protégés du Grand Montréal sont en hausse avec, notamment, le déploiement de projets de la Trame verte et bleue. On observe une augmentation de 886 hectares protégés en milieu terrestre depuis 2012 et, à ce jour, 10 % du territoire métropolitain est protégé. En plus des efforts de protection, quelque 49 projets de mise en valeur de la Trame verte et bleue ont également été réalisés ou sont en cours de réalisation ou de planification.

Enfin, le PMAD s’est fixé un objectif d’atteindre une part modale du transport collectif de 35 % d’ici 2031. Les dernières données démontrent toutefois une stabilité de cette part modale à 25 %. Les nombreux projets en cours de réalisation ou de planification, de même que le développement des aires TOD, devraient avoir un impact positif sur l’augmentation de la part modale du transport collectif dans la région au cours des prochaines années.

Les détails des résultats et des données du suivi du PMAD 2012-2018 seront présentés à la Maison des Régions, le mercredi 12 septembre prochain à 13 h par la mairesse de Montréal et présidente de la Communauté, Valérie Plante, les deux coprésidents de l’Agora métropolitaine 2018, soit Jérôme Normand, président de la commission de l’aménagement de la CMM et Florence Junca-Adenot, professeure associée à l’UQAM et directrice du Forum URBA 2015, ainsi que Philippe Rivet, conseiller en recherche responsable de l’Observatoire Grand Montréal à la CMM.

Faits saillants

  • Un développement résidentiel caractérisé par une densification du périmètre métropolitain d’urbanisation plutôt que par un étalement urbain dans la zone agricole et des milieux naturels;
  • Près de 40 % des nouveaux logements sont désormais concentrés dans des aires TOD;
  • Le périmètre métropolitain permet de répondre à la croissance projetée des ménages au-delà de 2031;
  • La part modale du transport collectif stagne actuellement à 25 %, mais les projets structurants en cours de planification et de réalisation seront bénéfiques pour atteindre l’objectif de 35 % d’ici 2031;
  • Une augmentation importante des coûts liés à la congestion;
  • Une augmentation de la superficie de milieux naturels terrestres protégés;
  • Une croissance des déplacements à vélo, principalement au centre de la région métropolitaine.

Téléchargez le Cahier [20 Mo]

Téléchargez la synthèse du Cahier [2 Mo]

À propos du Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD)

Adopté par le conseil de la Communauté le 8 décembre 2011 à la suite d’une importante consultation publique, le premier Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) du Grand Montréal est entré en vigueur le 12 mars 2012 suite à l’avis favorable du gouvernement du Québec. Le PMAD agit sur les éléments influençant la structuration de l’urbanisation de la région métropolitaine, soit l’aménagement, le transport et l’environnement. Il met de l’avant trois orientations, 15 objectifs et 33 critères d’aménagement afin d’assurer la compétitivité et l’attractivité du Grand Montréal dans une perspective de développement durable.

Philippe Rivet, conseiller en recherche responsable de l’Observatoire, est disponible pour des entrevues.

* * *

À propos de la CMM

Créée le 1er janvier 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal est un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe 82 municipalités, soit près de 4 millions de personnes réparties sur plus de 4 360 km2. La Communauté exerce des compétences dans les domaines de l’aménagement du territoire, du développement économique, du logement social, du transport en commun et de l’environnement.

-30- 

Pour renseignements :

Marie-Claude Forget
Chef d’équipe - communication et consultations publiques
Communauté métropolitaine de Montréal
514-350-2550

[ Communiqués de presse, Aménagement ]