Logotype de la Communauté métropolitaine de Montréal

Vous être ici :

Actualités

Communiqués de presse

27 septembre 2018

Déversement d’hydrocarbures : un plan d'action pour le Grand Montréal

Montréal, le 27 septembre 2018 – La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) propose 33 recommandations et l’élaboration d’un plan d’action pour consolider l’alimentation en eau potable en cas de déversement d’hydrocarbures. Cette démarche rendra plus performantes les mesures d’urgence actuellement en vigueur dans chaque municipalité. 

Plan d’action de la CMM : une approche par pipelines

La CMM va proposer une approche « par pipeline » pour doter la région de plans particuliers d’intervention en eau potable pour les quatre oléoducs : Enbridge, Trans-Nord, Saint-Laurent et Montréal. Ces plans favoriseront la collaboration inter-municipale, l’échange des ressources et de l’information ainsi que l’amélioration de la coordination entre les intervenants à l’échelle métropolitaine. Pilotés par la CMM, et en collaboration avec les municipalités concernées et le ministère de la Sécurité publique, des comités de travail seront formés au cours des prochaines semaines afin d’intégrer aux plans de mesures d’urgence des municipalités, des mesures visant à diminuer les risques associés au transport d’hydrocarbures par pipeline.

Rappelons que la CMM a formé un groupe de travail qui a recommandé des initiatives à mettre en place tant à titre préventif qu’en réaction à un événement. Ce groupe, composé des acteurs en production d’eau potable, sécurité publique, santé et environnement, recommande 3 actions à entreprendre à brève échéance :


PAR L’OFFICE NATIONAL DE L’ÉNERGIE ET LA RÉGIE DU BÂTIMENT DU QUÉBEC

  • Renforcer les contrôles, les inspections et faire sanctionner les sociétés pipelinières par les instances comme l’O­ffice national de l’énergie et la Régie du bâtiment du Québec.

PAR LES SOCIÉTÉS PIPELINIÈRES

  • Implanter et exploiter un réseau de détection en continu de fuites d’hydrocarbures dans la rivière des Outaouais, du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Richelieu, en aval des traverses des pipelines concernés, sur l’ensemble du territoire métropolitain.

PAR LES ADMINISTRATIONS MUNICIPALES

  • Installer des détecteurs d’hydrocarbures assurant une surveillance en continu à chaque prise d’eau brute

Consultez le rapport complet 

www.cmm.qc.ca

 

* * *

 

À propos de la CMM

Créée le 1er janvier 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal est un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe 82 municipalités, soit près de 4 millions de personnes réparties sur plus de 4 360 km carrés. La Communauté exerce des compétences dans les domaines de l’aménagement du territoire, du développement économique, du logement social, du transport en commun et de l’environnement.

 

-30-

 

POUR RENSEIGNEMENTS :

Marie-Claude Forget
Chef d’équipe - communications et consultations publiques
Communauté métropolitaine de Montréal
438-393-1978

 

 

[ Communiqués de presse, Environnement, Aménagement ]